Un F-15 atterrit après avoir perdu le toit de son cockpit
Rechercher

Un F-15 atterrit après avoir perdu le toit de son cockpit

L'armée de l'air a ordonné l'arrêt immédiat des vols d'entraînement des F-15 en attendant qu'une enquête soit menée sur l'incident

Un avion de chasse de l'armée de l'air israélienne au décollage en février 2010 (Crédit : Ofer Zidon/Flash90)
Un avion de chasse de l'armée de l'air israélienne au décollage en février 2010 (Crédit : Ofer Zidon/Flash90)

Un avion de combat F-15 de l’armée de l’air israélienne a effectué un atterrissage d’urgence après avoir perdu le toit de son cockpit à 9 144 mètres d’altitude, laissant son équipage sans protection face aux vents violents et au froid extrême, a annoncé lundi l’armée.

Le 2 janvier, alors qu’ils étaient en train d’effectuer un vol d’entraînement, les pilotes ont vu le toit du poste de pilotage s’envoler : la température extérieure était alors de -45 degrés, selon le communiqué de l’armée.

« Nous sommes sans toit et nous allons atterrir près de la base » aérienne de Nevatim (sud), a déclaré par échange radio l’un des pilotes d’une voix calme, recouverte par le bruit du vent et du moteur, selon un extrait sonore diffusé par l’armée.

L’atterrissage s’est déroulé sans incident, a précisé le communiqué de l’armée, ajoutant que le commandant de l’armée de l’air avait ordonné l’arrêt immédiat des vols d’entraînement des F-15 en attendant qu’une enquête soit menée sur l’incident.

Selon le quotidien israélien Haaretz, l’armée de l’air possède une flotte de F-15 de fabrication américaine depuis les années 1970. Les F-15 étaient considérés comme le meilleur avion de chasse de l’armée israélienne jusqu’à ce qu’elle obtienne des chasseurs furtifs américain F-35 en décembre 2016.

Illustration : Les deux premiers avions de combat furtifs F-35 israéliens lors de leur vol inaugural pour l’armée de l’air israélienne, le 13 décembre 2016 (Forces de défense israéliennes)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...