Un grand rabbin en larmes dirige une prière orthodoxe à l’espace égalitaire du mur Occidental
Rechercher

Un grand rabbin en larmes dirige une prière orthodoxe à l’espace égalitaire du mur Occidental

Le mouvement masorti qualifie la visite de Shlomo Amar de "sabotage délibéré des relations d'Israël avec le monde juif"

Shlomo Amar, grand rabbin de Jérusalem, au mur Occidental, le 14 juin 2016. (Crédit : capture d'écran Ynet)
Shlomo Amar, grand rabbin de Jérusalem, au mur Occidental, le 14 juin 2016. (Crédit : capture d'écran Ynet)

Mardi, le grand rabbin séfarade de Jérusalem a dirigé un office orthodoxe de prières sur l’esplanade égalitaire du mur Occidental, un site nouvellement conçu pour les courants réformé et masorti.

Accompagné par des policiers et une vingtaine de fidèles, le rabbin Shomo Amar avait érigé une barrière de fortune pour séparer les hommes et les femmes avant de présider aux prières sur le site.

Le nouvel espace égalitaire au mur Occidental a opposé les mouvements réformés et masorti en Israël et aux Etats-Unis au Grand-Rabbinat d’Israël contrôlé par les orthodoxes, qui administre le site sacré. Le mouvement masorti en Israël s’est dit outré par la visite « provocatrice » de mardi, et l’a qualifiée d’acte de « sabotage délibéré » pour les relations entre Juifs.

Amar, qui avait dénoncé publiquement la semaine dernière la nouvelle esplanade comme un « mal impardonnable », a fondu en larmes à l’issue de la prière de mardi matin, et a promis de rester « vigilant » face à la profanation du mur Occidental.

« L’ensemble du Kotel [mur Occidental] est imprégné de sainteté et a été donné au peuple d’Israël par Dieu », a-t-il dit. « Diviser le mur nuit à la sainteté de cet endroit, nuit à l’unité de la nation, et provoquera des pleurs pour les générations à venir », a mis en garde le grand rabbin.

« La sainteté de ce site ne peut pas être annulée. Ni par les tribunaux, ni par le gouvernement… ou les Goyim [personnes non juives], l’ONU, ou toute autre puissance – c’est impossible », a-t-il affirmé.

Un policier se tient devant une cloison de fortune érigée devant un office de prière orthodoxe à l'esplanade égalitaire du mur Occidental, le 14 juin 2016 (Capture d'écran: Facebook)
Un policier se tient devant une cloison de fortune érigée devant un office de prière orthodoxe à l’esplanade égalitaire du mur Occidental, le 14 juin 2016 (Capture d’écran: Facebook)

« Nous resterons vigilants en essayant d’honorer Dieu, la présence divine, le peuple juif et la terre d’Israël », a ajouté Amar.

En sortant de l’esplanade, Amar a pu être entendu déclarant : « Que Dieu ramène ces gens mauvais dans le droit chemin ».

Le mouvement masorti en Israël a dénoncé la visite « provocatrice », et a demandé au Premier ministre Benjamin Netanyahu de contenir le grand rabbin.

« La provocation du rabbin Amar sabote délibérément les relations d’Israël avec le monde juif. Elle affecte des centaines de milliers de Juifs israéliens qui souhaitent prier au mur Occidental sans séparation », lit-on dans un communauté du mouvement.

הרב המתריס

הבוקר הגיע רבה הראשי של ירושלים הרב שלמה עמאר יחד פמלייה גדולה, ועם אנשי עטרת כהנים ל'עזרת ישראל' (הכותל השוויוני). בפעולה מתוכננת ומאורגנת לפרטיה, ובחסות משטרת ישראל, הם הציבו מחיצה במקום והתפללו שחרית. המשטרה סילקה את השומר במקום, והניחה למתפללים לקבוע המחיצה, בניגוד לכללי המקום, ולנהל התפילה. אלו אותם אנשי עטרת כהנים שסיירו בעזרת ישראל לפני מספר שבועות עם השר אורי אריאל. קשה להאמין שהשר אינו מעורב בהחלטה של הרב עמאר לקיים תפילת התרסה במקום. הסרט מדבר בעד עצמו – בבריונות וכפיה דתית, בגיבוי המשטרה, הכשירו את פריצת הפמלייה לעזרת ישראל, ואת הקמת המחיצה בניגוד למנהג המקום. במהלך האירוע הרב עמאר נשא דברים נגד מתווה הכותל, נגד הממשלה ובית המשפט וקבע שאין בכוחם למסור את הכותל לאיש. את הקונסרבטיבים והרפורמים הוא כינה 'הרשעים האלה'. ראש הממשלה Benjamin Netanyahu – בנימין נתניהו, אנא קרא לסדר את רב העיר ירושלים שמקבל משכורתו ממשלם המיסים ופעל בנחישות ליישום המתווה עליו חתמה ממשלתך. הפרובוקציה של הרב עמאר היא חבלה ביודעין ביחסי ישראל עם יהודי העולם. היא פוגעת במאות אלפי היהודים בישראל שמבקשים להתפלל בכותל ללא מחיצות. והיא חותרת תחת הטענה הבסיסית, הציונית כל כך, שממשלת ישראל כה מרבה להשתמש בה מעל כל במה, ולפיה מדינת ישראל היא מדינת הלאום של העם היהודי.

Posted by ‎The Masorti Movement In Israel-התנועה המסורתית בישראל‎ on Tuesday, 14 June 2016

« Usant d’intimidation, de coercition et protégé par la police … une cloison a été érigée contrairement à la coutume de l’endroit », est-il écrit. « Pendant l’office, Amar a dénoncé le compromis sur le mur Occidental, le gouvernement et les tribunaux – auxquels il a nié le droit de donner le mur à quiconque ».

Notant qu’Amar avait déjà qualifié les Juifs réformés et masorti de « méchants », la communauté a appelé Netanyahu à intervenir.

Le compromis sur le mur Occidental, approuvé le 31 janvier par le cabinet qui reflète le travail de plusieurs années de négociations, a appelé à l’aménagement d’un espace permanent de prières le long de l’extrémité sud du mur Occidental dans une zone du parc archéologique Davidson, connue aussi comme l’Arche de Robinson. Il existe actuellement une plate-forme temporaire de prière mise en place dans deux zones distinctes du parc.

Le plan a été présenté comme un symbole de « l’unité juive » par la plupart de la diaspora juive. Mais quelques jours après son annonce jubilatoire – une information qui a fait la Une des médias internationaux – la décision du cabinet a attiré l’ire des partis ultra-orthodoxes de la coalition de Netanyahu qui voient dans l’esplanade du mur Occidental une synagogue orthodoxe en plein air. Sa mise en œuvre a été contrecarrée ces quatre derniers mois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...