Un homme de 24 ans, 6e victime de meurtre dans la communauté arabe en 1 semaine
Rechercher

Un homme de 24 ans, 6e victime de meurtre dans la communauté arabe en 1 semaine

La population locale pense que les tirs qui ont visé Suleiman Masrawa, fils de l'ancien maire de Kafr Qara, venaient d'une erreur d'identité ; un 2e homme a été gravement blessé

Capture d'écran d'une vidéo sur la scène d'une fusillade mortelle dans la ville arabe israélienne de Kafr Qara, le 7 janvier 2021. ( Walla news)
Capture d'écran d'une vidéo sur la scène d'une fusillade mortelle dans la ville arabe israélienne de Kafr Qara, le 7 janvier 2021. ( Walla news)

Un Arabe israélien a été tué par balles mardi soir et un autre grièvement blessé dans ce qui constitue le sixième meurtre dans la communauté depuis le début de l’année 2021.

Les faits se sont produits dans un contexte de colère croissante des Arabes israéliens face à ce qu’ils considèrent comme une inaction du gouvernement contre la violence et le crime organisé dans leurs villes et villages.

Suleiman Masrawa, 24 ans, a été mortellement blessé dans la ville de Kafr Qara, située à environ 35 kilomètres au sud-est de Haïfa. Il était le fils de l’ancien maire de la ville, Naziya Masrawa.

L’homme blessé est un Palestinien qui travaille en Israël, a indiqué le site d’information Walla.

Les deux hommes se trouvaient dans un véhicule lors de la fusillade. Ils ont été emmenés au centre médical Hillel Yaffe, où Masrawa a été déclaré mort.

Les résidents locaux ont déclaré penser que la fusillade était le résultat d’une erreur d’identité, selon Walla.

La police a ouvert une enquête et est arrivée sur les lieux pour recueillir des preuves.

Une demi-heure après la fusillade, une voiture a pris feu dans la partie nord de la ville, a rapporté Walla, et les enquêteurs vérifiaient si le véhicule pouvait être celui utilisé par les tireurs. Le nombre de tireurs supposés n’a pas été communiqué.

Selon l’organisation arabe anti-violence Aman Center, la mort de Masrawa constitue le sixième meurtre au sein de la communauté arabe depuis le début de l’année 2021.

Jusqu’à présent, aucune des enquêtes liées à ces crimes n’a été résolue, a déclaré Walla.

Dans un autre incident, mardi, trois personnes ont été blessées par des tirs contre un magasin dans la rue principale de Tamra, une ville arabe israélienne du nord du pays, a rapporté Haaretz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...