Un homme de Jérusalem arrêté pour avoir menacé avec son couteau des manifestants
Rechercher

Un homme de Jérusalem arrêté pour avoir menacé avec son couteau des manifestants

Le suspect, 23 ans, a été assigné à résidence suite à un incident survenu lors d'un rassemblement anti-Netanyahu à Rishon Lezion

Illustration : Une échauffourée entre la police et des manifestants anti-Netanyahu bloque les rails du tramway de la rue Jaffa, dans le centre-ville de Jérusalem, le 17 octobre 2020. ( Olivier Fitoussi/Flash90)
Illustration : Une échauffourée entre la police et des manifestants anti-Netanyahu bloque les rails du tramway de la rue Jaffa, dans le centre-ville de Jérusalem, le 17 octobre 2020. ( Olivier Fitoussi/Flash90)

La police a arrêté un résident de Jérusalem de 23 ans qui a été filmé en train de brandir un couteau et de menacer des personnes qui manifestaient contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans la ville de Rishon Lezion, au centre du pays.

La police a déclaré qu’il avait été emmené pour un interrogatoire dimanche et finalement assigné à résidence.

Depuis six mois, des manifestants organisent régulièrement des manifestations contre Netanyahu, lui demandant de démissionner parce qu’il est jugé pour corruption, fraude et abus de confiance, ainsi que pour sa gestion de la pandémie de coronavirus. Netanyahu nie tout méfait et affirme que les accusations font partie d’un effort de ses rivaux politiques, des médias, de la police et des procureurs pour le démettre de ses fonctions.

Les manifestations ont été ponctuées d’actes de violence occasionnels de la part des partisans d’extrême droite de Netanyahu.

Des policiers interpellent des personnes lors d’une manifestation contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu devant sa résidence officielle à Jérusalem, le 26 décembre 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

Fin octobre, un sans-abri de Haïfa ayant des antécédents de problèmes de santé mentale a été condamné à huit mois de prison pour avoir lancé des pierres sur des manifestants anti-Netanyahu dans la ville du nord, la première personne à être condamnée pour avoir attaqué des Israéliens qui manifestaient contre le Premier ministre.

Depuis lors, au moins cinq autres personnes ont été inculpées.

Des agressions contre les manifestants anti-Netanyahu ont été signalées à Hod Hasharon, Jérusalem, Tel Aviv, Holon et ailleurs.

Un autre incident grave s’est produit en juillet, lorsque plusieurs militants d’extrême droite présumés ont attaqué des manifestants alors qu’ils participaient à une manifestation à Tel Aviv. Les agresseurs ont été vus en train de frapper les manifestants avec des bouteilles en verre, des massues et des chaises et de les asperger de gaz lacrymogène. Une dizaine de personnes ont été hospitalisées, dont deux ont reçu des coups de couteau dans le dos.

Les plus grandes manifestations hebdomadaires ont lieu le samedi soir à Jérusalem, en face de la résidence du Premier ministre, rue Balfour. Les dernières manifestations du samedi soir se sont déroulées dans l’ombre des élections qui approchent. La Knesset s’est dissoute mardi après des semaines de querelles entre Netanyahu et le ministre de la Défense Benny Gantz, déclenchant les quatrièmes élections en deux ans qui auront lieu le 23 mars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...