Israël en guerre - Jour 151

Rechercher

Un soldat grièvement blessé lors d’un attentat à la voiture bélier à Haïfa

L’attaque a eu lieu près d’une base navale de Tsahal ; Tsahal dit que le terroriste a été abattu par un officier ; a police continue d'enquêter sur l'incident

La scène d'un attentat au bélier présumé à Haïfa le 29 janvier 2024. (Crédit : Magen David Adom)
La scène d'un attentat au bélier présumé à Haïfa le 29 janvier 2024. (Crédit : Magen David Adom)

Un soldat a été grièvement blessé lors d’une attaque terroriste à Haïfa lundi, lorsqu’un automobiliste a foncé sur lui avec son véhicule à l’extérieur d’une base militaire de la ville, ont indiqué la police et les médecins.

Le terroriste est ensuite sorti du véhicule et a couru vers l’entrée de la base navale en brandissant une hache, avant d’être abattu par un officier de l’armée israélienne sur les lieux, a indiqué l’armée.

Le service d’urgence du Magen David Adom avait initialement indiqué avoir soigné un homme de 20 ans gravement blessé aux membres inférieurs.

Il a été évacué à l’hôpital Rambam de Haïfa.

Le directeur général adjoint de Rambam, le Dr Avi Weissman, a déclaré que la victime avait été mise sous sédatifs et intubée dans la salle de traumatologie, qu’elle souffrait de blessures aux extrémités et qu’elle allait subir une série d’interventions chirurgicales.

En réponse à l’attaque, les entrées et les routes menant à l’hôpital ont été brièvement bloquées aux véhicules autres que de secours.

La scène d’un attentat à la voiture-bélier à Haïfa le 29 janvier 2024. (Crédit : Magen David Adom)

La police a déclaré que le suspect était Wassim Abu al-Hoga, originaire de la ville de Tamra, dans le nord d’Israël.

Al-Hoga a un casier judiciaire, reconnu coupable d’avoir transporté illégalement des personnes en Israël, vraisemblablement des Palestiniens, a indiqué la police dans un communiqué.

L’état de santé d’al-Hoga, qui a été blessé par balle au cours de l’attaque, n’a pas été précisé.

Des images sur les réseaux sociaux montrent des troupes avec des armes dégainées se tenant près d’un homme allongé dans la rue avec une hachette à côté de lui.

D’autres images montrent une voiture dont l’avant a été fracassé à côté du mur extérieur de ce qui semble être une base militaire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.