Un homme juif portant une kippa agressé en Allemagne
Rechercher

Un homme juif portant une kippa agressé en Allemagne

La police suspecte deux ressortissants syriens d'avoir perpétré une attaque radicalement motivée

Photo d'illustration : Un homme montre une kippa pendant l'événement "Berlin porte une kippa" qui a attiré plus de 2000 Juifs et non-Juifs en signe de solidarité à Berlin, le 25 avril 2018 (Crédit : AFP/Tobias Schwartz)
Photo d'illustration : Un homme montre une kippa pendant l'événement "Berlin porte une kippa" qui a attiré plus de 2000 Juifs et non-Juifs en signe de solidarité à Berlin, le 25 avril 2018 (Crédit : AFP/Tobias Schwartz)

Deux ressortissants syriens sont suspectés d’avoir mené une attaque antisémite présumée après qu’un homme juif a été agressé devant une gare dans la ville allemande de Potsdam, samedi.

Selon le journal Berliner Morgenpost, l’homme anonyme de 25 ans était visiblement juif, puisqu’il portait une kippa avec une étoile de David. « Quand je suis sorti du tram dans la gare principale, j’ai remarqué des ombres derrière moi », s’est-il souvenu, affirmant que deux hommes lui ont craché dessus et ont hurlé des menaces et des insultes antisémites.

L’attaque de samedi est la dernière en date d’une vague de crimes motivés par des raisons racistes et religieuses contre des juifs qui a secoué l’Allemagne ces dernières années.

L’agence de renseignement interne de l’Allemagne a annoncé le mois dernier que le nombre d’actes antisémites violents avait fortement augmenté l’année dernière, avec une augmentation des crimes imputés à l’extrême droite. L’agence BfV dans son rapport annuel a précisé que les incidents de violence antisémite ont augmenté de 71,4 % en 2018 à 48 incidents, à comparer au 28 de l’année précédente.

Des préoccupations sur l’incapacité des autorités à lutter contre la violence antisémite ont conduit le commissaire allemand contre l’antisémitisme, Felix Klein, à la situation, en mai, où il ne pouvait plus recommander aux Juifs de porter une kippa partout et tout le temps en Allemagne. Il a retiré son commentaire après un tollé du public. En réaction à sa déclaration, le tabloïd allemand Bild a imprimé un kippa pré-découpée pour que ses lecteurs puissent la porter en solidarité avec leurs voisins juifs.

Dans une affaire très médiatique l’année dernière, un Israélien non juif a été agressé alors qu’il portait une kippa à Berlin. L’homme, un Arabe israélien de 21 ans Adam Armush, avait déclaré au diffuseur Deutsche Welle qu’il avait voulu voir s’il était sûr de marcher dans la rue en tant que Juif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...