Un imam tué par balles devant une mosquée dans une ville arabe israélienne
Rechercher

Un imam tué par balles devant une mosquée dans une ville arabe israélienne

La mort de Sheik Mohammad Saadeh a été prononcée sur les lieux de la fusillade à Umm al-Fahm

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Vue d' Umm al-Fahm, le 22 juin 2017. (Crédit : Amanda Borschel-Dan/Times of Israel)
Vue d' Umm al-Fahm, le 22 juin 2017. (Crédit : Amanda Borschel-Dan/Times of Israel)

Un imam a été tué par balles dans la matinée de mardi alors qu’il quittait la mosquée al-Tawhid dans la ville arabe israélienne d’Umm al-Fahm, dans le nord du pays.

Un tireur a ouvert le feu sur Sheik Mohammad Saadeh, 45 ans, l’atteignant dans la partie supérieure du corps. Les ambulanciers du Magen David Adom ont déclaré sa mort sur les lieux.

La police a indiqué avoir ouvert une enquête sur l’incident.

Le site internet hébréophone Ynet a fait savoir qu’un parent de Saadeh avait été assassiné il y a un an et qu’un frère de cette victime avait été grièvement blessé il y a deux semaines dans une fusillade.

Un membre de la famille de Saadah a déclaré à Ynet être en état de choc.

« Nous ne savons pas qui est à l’origine de ce meurtre et quelle en est la raison. Comment en sommes-nous arrivés là ? Les tireurs n’ont pas de limites, ils tirent même à la mosquée. Nous sommes tous aujourd’hui en danger de mort ».

Selon des informations, il y a eu au moins trois autres fusillades dans la ville au cours des dernières semaines qui ont causé des blessures modérées à graves.

Il y a deux jours, une fusillade dans la ville arabe israélienne de Nazareth a fait deux blessés, dont un grave. Samedi, un homme a été modérément touché après avoir essuyé des tirs dans la ville arabe israélienne de Tirah.

Envahies d’armes illégales, les municipalités arabes israéliennes sont des foyers du crime, une tendance que la police israélienne rechignerait à combattre, selon les députés arabes de la Liste arabe unie.

En 2015, 59 % des meurtres en Israël ont touché la communauté arabe. Cette dernière représente 20 % de la population.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...