Un Israélien accusé d’agression à caractère raciste au marché de Jérusalem
Rechercher

Un Israélien accusé d’agression à caractère raciste au marché de Jérusalem

Yehiel Weissenstern est accusé d’avoir commis une agression raciste contre un homme arabe au marché Mahane Yehuda de Jérusalem

Annie Kurland et une collègue enseignante au marché Mahane Yehuda de Jérusalem en 2016, dans le cadre du projet de coexistence Salle des profs 2016, qui comprend une exposition de photos visible au YMCA de Jérusalem. (Crédit : Dana Talel)
Annie Kurland et une collègue enseignante au marché Mahane Yehuda de Jérusalem en 2016, dans le cadre du projet de coexistence Salle des profs 2016, qui comprend une exposition de photos visible au YMCA de Jérusalem. (Crédit : Dana Talel)

Selon l’acte d’inculpation diffusé dimanche, Yehiel Weissenstern, âgé de 18 ans, avec deux autres hommes, a vu un homme arabe marchant avec une collègue juive de travail dans la rue Agrippas de Jérusalem qui se trouve à proximité du marché, dans la soirée du 4 septembre.

Après avoir interrogé le couple pour s’assurer que l’homme était arabe et la femme juive, l’accusé, qui réside dans la ville à prédominance ultra-orthodoxe de Moddin Illit, et les deux autres hommes ont insulté la victime arabe, sorti un couteau et l’ont menacée de le « bousiller ».

Ils lui auraient couru après, l’auraient encerclé et lui auraient dit qu’il ne pouvait plus travailler dans le marché. Ensuite, ils ont commencé à le frapper, et après qu’il est tombé au sol, l’assaillant présumé lui aurait donné des coups de pied, précise l’acte d’accusation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...