Rechercher

Un Israélien détenu à Taiwan depuis plus d’un mois après un accident de la route

Lior Ben Yosef a heurté un autre conducteur alors qu'il se rendait au travail ; sa famille affirme qu'il a été attaqué et poignardé par le second homme, lequel l'accuse d'avoir déclenché la bagarre

Lior Ben Yosef sur une photo non datée (Facebook)
Lior Ben Yosef sur une photo non datée (Facebook)

Jeudi, la Douzième chaîne israélienne a diffusé l’appel à l’aide d’une famille d’un Israélien résidant à Taïwan. Leur proche est emprisonné à Taïwan depuis plus d’un mois pour un accident de la route.

Lior Ben Yosef, 31 ans, originaire de la ville centrale de Petah Tikva, a été arrêté par les autorités de la petite île asiatique après une altercation avec un autre conducteur.

Selon sa sœur, Michal Sharon, l’incident a eu lieu lorsque Lior Ben Yosef, propriétaire d’une entreprise de cosmétiques à Taïwan, se rendait au travail en moto. Selon elle, lorsqu’il a atteint un feu rouge, il a légèrement franchi la ligne d’arrêt, contrariant l’un des autres conducteurs. L’homme aurait crié que « ce n’est pas une façon de se comporter à Taiwan ». Lior Ben Yosef aurait repris la route, poursuivit par le conducteur en colère qui a tenté, selon Michael Sharon, de le faire chuter de sa moto avant de lui bloquer le passage.

Une confrontation physique aurait ensuite éclaté entre les deux hommes. Selon sa sœur, Lior Ben Yosef a été poignardé à la main et a ensuite frappé l’homme. Elle n’a pas précisé s’il avait consulté un médecin ou été hospitalisé pour sa blessure.

Selon la Douzième chaîne israélienne, trois jours après l’incident, la police locale a contacté la petite amie de Lior Ben Yosef pour obtenir des détails. Ce dernier s’est rendu dans un poste de police pour donner sa version des faits mais a aussitôt été placé en détention.

« Il est dans un très mauvais état mental. Il est prêt à tout abandonner, son argent, son entreprise, tout ce qu’il a [là-bas], s’ils le laissent rentrer en Israël. Mon frère aime Taïwan. Il a construit une entreprise là-bas et voulait fonder une famille, mais maintenant il veut juste rentrer à la maison », a déclaré une autre sœur, Maya Naor, à Ynet.

Selon Maya Naor, son frère est soupçonné d’agression et de vol en raison d’une plainte déposée par l’autre conducteur, bien que l’on ne sache pas exactement ce qu’il aurait volé.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré connaître l’affaire, que ses représentants à Taiwan avaient rendu visite à Lior Ben Yosef et suivaient l’évolution de la situation. Toutefois, il a souligné que, pour les questions juridiques, la famille devait passer par son avocat local.

Cette affaire fait suite à l’arrestation très médiatisée en Turquie de Natali et Mordi Oknin, détenus pendant huit jours car soupçonnés d’espionnage après avoir photographié un palais présidentiel.

Le gouvernement israélien s’est fortement impliqué dans les efforts visant à obtenir la libération du couple, craignant qu’ils ne soient condamnés à des années de prison pour de fausses accusations.

Mais, en règle générale, le pays n’intervient pas aussi fermement dans chaque cas d’arrestation d’Israéliens à l’étranger. Et Taïwan, contrairement à la Turquie, est considérée comme une démocratie forte dont le système juridique est généralement digne de confiance.

Selon les statistiques publiées par la Douzième chaine jeudi, 302 Israéliens sont actuellement emprisonnés ou détenus à l’étranger.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...