Un livre de Rosh HaShana vieux de 700 ans mis aux enchères pour 4 millions de $
Rechercher

Un livre de Rosh HaShana vieux de 700 ans mis aux enchères pour 4 millions de $

Le Machzor de Luzzatto est le plus vieux livre de prières en hébreu jamais vendu aux enchères; l'organisation juive française utilisera les recettes pour l'éducation et les bourses

Le machzor de Luzzatto pour les fêtes de fin d'année est le plus ancien livre de prières hébraïque à être mis aux enchères et devrait atteindre au moins 4 millions de dollars. (Avec l'aimable autorisation de Sotheby's via JTA)
Le machzor de Luzzatto pour les fêtes de fin d'année est le plus ancien livre de prières hébraïque à être mis aux enchères et devrait atteindre au moins 4 millions de dollars. (Avec l'aimable autorisation de Sotheby's via JTA)

JTA – Si vous trouvez le livre de prières de votre synagogue un peu ennuyeux lors des services de Rosh HaShana cette semaine, vous pourrez peut-être acheter une alternative plus vivante – et beaucoup plus ancienne – pour l’année prochaine.

Enfin, si vous disposez de 4 millions de dollars.

Sotheby’s New York a annoncé jeudi qu’elle mettrait aux enchères, à partir du 19 octobre, un livre de prières illustré de Rosh HaShana et de Yom Kippour, connu sous le nom de machzor, vieux de 700 ans.

Selon Sotheby’s, le Luzzatto High Holiday Machzor est le plus ancien livre de prières en hébreu jamais vendu aux enchères.

Le vendeur est l’Alliance israélite universelle, une organisation juive basée à Paris, qui utilisera les recettes pour l’éducation et les bourses d’études. Le livre de prières devrait être vendu entre 4 et 6 millions de dollars.

Nommé d’après l’un de ses propriétaires, le machzor Luzzatto a été écrit et enluminé dans le sud de l’Allemagne vers la fin du 13e ou le début du 14e siècle par un scribe et artiste juif nommé Abraham, selon Sotheby’s. Il a ensuite été transmis aux communautés juives de France et d’Italie. Au cours de son voyage, les différents propriétaires ont écrit des notes dans les marges et modifié le texte en fonction de leurs coutumes locales.

Les photos montrent que le machzor contient un grand nombre des prières récitées par les communautés juives d’aujourd’hui, notamment le Kaddish et la liturgie Avinu Malkeinu propre à la période des Grandes Fêtes qui commencent lundi soir. Les illustrations montrent un homme soufflant dans un shofar en s’appuyant sur une plate-forme.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...