Un magasin ukrainien retire des costumes de Juifs avec des papillotes
Rechercher

Un magasin ukrainien retire des costumes de Juifs avec des papillotes

Une boutique de Lviv s'excuse d'avoir commercialisé des tenues portant un nom renvoyant aux Juifs que la communauté locale considère comme une insulte

Photo d'un homme essayant un shtreimel dans le quartier ultra-orthodoxe de Mea Shearim de Jérusalem. (Crédit photo : Nati Shohat/Flash90)
Photo d'un homme essayant un shtreimel dans le quartier ultra-orthodoxe de Mea Shearim de Jérusalem. (Crédit photo : Nati Shohat/Flash90)

JTA – Un créateur de costumes d’enfants en Ukraine a retiré de son catalogue en ligne des déguisements de Juifs ultra-orthodoxes commercialisés sous un nom que beaucoup estiment être une insulte raciale.

Les costumes, présentant de fausses papillotes, ou péot, et des bijoux, ont été retirés lundi par le magasin Assol à Lviv, qui compte quelques centaines de Juifs sur une population d’environ 720 000 habitants. Les costumes – pour garçons et filles – étaient vendus 13,5 euros et vendus sous le nom « zhyd« . En russe, ce mot est une insulte et est considéré comme tel par les responsables de la communauté juive ukrainienne, dont la plupart parlent russe chez eux.

Cependant, certains Ukrainiens soutiennent que dans la langue ukrainienne, le mot est neutre et pas plus offensant que le mot pour les Juifs en russe, « evereiy« .

« Nous n’avions pas l’intention d’offenser les membres de la minorité juive », a écrit le magasin sur sa page Facebook, ajoutant « Nous nous excusons sincèrement ».

Как интересно воспринимают Ж..-ку во Львове..

פורסם על ידי ‏‎Shimon Briman‎‏ ב- יום ראשון, 2 בפברואר 2020

Shimon Briman, un journaliste israélien, a parlé du costume sur Facebook dimanche, indiquant qu’il le trouvait de mauvais goût compte tenu de l’histoire des Juifs en Ukraine et à Lviv en particulier. La ville était en effet à 30 % juive avant la Shoah.

Le costume des garçons était composé d’un chapeau noir avec de longues papillotes et d’un col en fourrure synthétique à motif léopard.

Lviv possède un restaurant populaire, bien que controversé, où les serveurs se déguisent en juifs ultra-orthodoxes et où les clients sont censés négocier l’addition à la fin du repas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...