Un mikveh du 19e siècle authentifié au Venezuela
Rechercher

Un mikveh du 19e siècle authentifié au Venezuela

C'est la trace la plus ancienne de la présence juive au Venezuela retrouvée à ce jour

Une aquarelle de Shalom Koboshvili, intitulée "La mariée est guidée jusqu'au mikveh". (Crédits : Wiki Commons / Domaine public)
Une aquarelle de Shalom Koboshvili, intitulée "La mariée est guidée jusqu'au mikveh". (Crédits : Wiki Commons / Domaine public)

La communauté juive du Venezuela a certifié l’authenticité d’un mikveh, un bain rituel juif, vieux de 200 ans. Il avait été découvert lors de travaux de restauration d’un musée.

Le président de l’Institut de l’héritage culturel du Venezuela, Omar Vielma, a déclaré que cette découverte à Coro, près du musée Alberto Henriquez, marquait un précédent pour préserver le site en tant que première implantation juive dans le pays. Vielma a confié qu’il espérait trouver d’autres artefacts.

« Cette certification est essentielle pour cette trouvaille : elle va permettre d’acquérir une légitimité législative afin d’être considérée, dans un futur proche, comme une part de l’héritage culturel officiel du Venezuela », a expliqué Vielma, qui était présent lors de la certification lundi.

Les archéologues et les anthropologues ont noté le design unique du mikveh et ont dit qu’il était utilisé par les habitants juifs des environs, selon le journal Correo del Orinoco.

Cette découverte à Coro, la capitale de l’Etat du Faucon dans l’ouest du Venezuela, à 320 kilomètres de Caracas, a été cataloguée par l’Institut de l’héritage culturel comme un exemple de la diversité de l’héritage archéologique du site, qui a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La zone où le mikveh a été découvert a été donnée à la communauté juive. Le site a été endommagé par les pluies torrentielles et les inondations de 2010.

Le mikveh va devenir un objet d’étude dans le parcours de l’école d’anthropologie à l’université centrale du Venezuela, et sera ajouté au registre national du pays pour l’héritage culturel.

Environ 9 000 Juifs vivent au Venezuela, contre 25 000 en 1999. De nombreux Juifs sont partis, majoritairement pour la Floride et Israël, à cause d’un climat social et économique en détérioration, ainsi qu’un environnement de plus en plus antisémite établi par les régimes d’Hugo Chavez et Nicolas Maduro.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...