Un activiste néerlandais soutient le BDS tout en consommant israélien
Rechercher

Un activiste néerlandais soutient le BDS tout en consommant israélien

Robert-Willem van Norren est ridiculisé par des militants pro-Israël pour sa participation à des manifestations anti-Israël sur un scooter israélien

Robert-Willem van Norren soutient le boycott d'Israël sur un scooter de mobilité fabriqué en Israël en janvier 2019.  (Michael Jacobs via JTA)
Robert-Willem van Norren soutient le boycott d'Israël sur un scooter de mobilité fabriqué en Israël en janvier 2019. (Michael Jacobs via JTA)

AMSTERDAM (JTA) — On ne peut nier la dévotion de certains militants engagés dans la question israélo-palestinienne, quel que soit leur bord.

Prenez Robert-Willem van Norren par exemple : un partisan néerlandais du mouvement de boycott d’Israël. Il brave régulièrement toutes les conditions météorologiques, mais aussi son propre handicap, pour défendre sa cause. Il se tient pendant des heures sur son scooter pour personnes à mobilité réduite sur la place Dam d’Amsterdam, agitant des drapeaux palestiniens et des pancartes anti-Israël trois fois par semaine.

Seule petite ombre au tableau : son véhicule a été fabriqué en Israël.

Il s’agit plus précisément du modèle Breeze S3 de la marque Kalnoit, conçu et assemblé dans le kibboutz Afikim dans la vallée du Jourdain israélienne, qui servait initialement de base militaire pendant la guerre d’indépendance d’Israël en 1948.

Van Norren, qui est l’un des militants anti-Israël les plus connus aux Pays-Bas et qui aime montrer le drapeau israélien avec un cafard ou une croix gammée sur l’Etoile de David, a été photographié en juillet sur un autre scooter, au design retro et ressemblant à une Harley Davidson. Mais il a depuis opté pour un scooter plus élégant et fabriqué en Israël, qu’il a décoré de drapeaux palestiniens et d’un autocollant où l’on peut lire « Libérez la Palestine, boycottez Israël ».

Il n’a pas répondu aux questions sur le sujet.

Michael Jacobs, un militant pro-Israël qui s’oppose régulièrement à van Norren et à d’autres militants anti-Israël sur la place du Dam, est celui à qui on doit cette découverte. Il a fait savoir que son affirmation avait été confirmée par la société importatrice du scooter Kalnoit basée aux Pays-Bas.

Des militants pro-Israël du pays se sont réjouis d’apprendre l’origine du scooter.

Hidde J. van Koningsveld, qui dirige le groupe pro-Israël CiJo, a qualifié la nouvelle « d’élément amusant » et de « #FlopduBDS » sur Twitter.

Il a également souligné qu’un autre militant anti-Israël proche de van Norren, Simon Vrouwe, avait récemment été photographié mettant en pause sa protestation contre Israël pour aller manger un morceau dans une enseigne Maoz à proximité de Dam, une chaîne de restauration lancée par l’homme d’affaires hollandais né en Israël, Dov Melo.

Vrouwe portait une veste où l’on pouvait lire « boycott Israël » tout en dégustant les cornichons produits en Israël qui font notamment la réputation de Maoz.

« Van Norren est en bonne compagnie : son ami professionnel de manifestation Simon Vrouwe a récemment été vu dans une antenne du falafel israélien Maoz », a déclaré van Koningsveld.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...