Un musée israélien prête des antiquités de l’Âge de bronze à un musée chinois
Rechercher

Un musée israélien prête des antiquités de l’Âge de bronze à un musée chinois

La civilisation mésopotamienne et celle de la vallée de Chengdu seront comparées lors d'une exposition cet automne

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Une déesse protectrice présente un adorateur devant un roi assis sur un trône, Mésopotamie, 21e siècle avant notre ère, l'un des objets prêtés au musée de l'Université du Sichuan pour une exposition en automne 2018 (Crédit : avec l'aimable autorisation du Bible Lands Museum Jerusalem)
Une déesse protectrice présente un adorateur devant un roi assis sur un trône, Mésopotamie, 21e siècle avant notre ère, l'un des objets prêtés au musée de l'Université du Sichuan pour une exposition en automne 2018 (Crédit : avec l'aimable autorisation du Bible Lands Museum Jerusalem)

Dans le cadre du premier échange du genre, le Musée des pays de la Bible [Bible Lands Museum of Jerusalem – BLMJ] enverra 15 pièces qui seront exposées à Chengdu, en Chine.

L’exposition ouvrira le 21 octobre au Musée de l’Université du Sichuan et comparera les deux grandes civilisations qui se sont développées en Mésopotamie et dans la vallée de Chengdu pendant l’Âge de bronze.

« Cette exposition est une merveilleuse occasion de repousser les limites de nos connaissances », a déclaré Amanda Weiss, directrice du Musée des pays de la Bible, « de créer un dialogue entre différentes cultures, d’observer leurs traits communs dans le passé et de forger dans le présent une coopération fructueuse ».

Une des anciennes tablettes cunéiformes prêtées au Musée de l’Université du Sichuan pour une exposition en automne 2018 sur l’Âge de bronze (Crédit : avec l’aimable autorisation du Bible Lands Museum de Jérusalem)

5 500 kilomètres séparent les deux endroits, mais il y a eu de grandes similitudes dans leur développement initial, comme le fait de situer les villes près des sources d’eau, la naissance de gouvernements et cultures, la formation des institutions religieuses, la création de puissantes sphères politiques.

Le plus intéressant est sans doute la création commune d’écritures anciennes composées de signes représentant des syllabes ou des mots entiers.

Les 15 artefacts prêtés par le Musée des pays de la Bible comprennent des tablettes cunéiformes, des sceaux cylindriques et une statuette faite de précieux lapis-lazuli bleu.

D’autres musées en Chine ainsi que le Yale Peabody Museum aux États-Unis prêtent des artefacts afin d’offrir une vue comparative des civilisations de l’Âge de bronze en Mésopotamie et dans la vallée de Chengdu en Chine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...