Un nouveau report de 4 mois de la loi sur la conscription des ultra-orthodoxes ?
Rechercher

Un nouveau report de 4 mois de la loi sur la conscription des ultra-orthodoxes ?

Ce report serait nécessaire après le départ du ministre de la Défense Avigdor Liberman de la coalition, qui laisse cette dernière avec une très faible majorité à la Knesset

Soldats ultra-orthodoxes sur la base militaire Peles dans la vallée du Jourdain. Illustration. (Crédit : Yaakov Naumi/Flash90)
Soldats ultra-orthodoxes sur la base militaire Peles dans la vallée du Jourdain. Illustration. (Crédit : Yaakov Naumi/Flash90)

Le gouvernement a demandé mardi à la Haute-cour de justice de reporter de quatre mois la date-butoir qu’elle avait établi pour l’adoption d’une nouvelle loi sur le service militaire des ultra-orthodoxes au sein de l’armée israélienne.

Ce report serait nécessaire après le départ du ministre de la Défense Avigdor Liberman de la coalition, qui laisse cette dernière avec une très faible majorité à la Knesset.

Au mois de septembre dernier, la Haute cour avait statué qu’une version d’un projet de loi israélien, rédigée en 2015 et accordant l’exemption à une grande majorité d’étudiants en yeshiva, n’était pas constitutionnelle, et avait donné aux députés un an pour instituer de nouvelles règles déterminant le recrutement au sein de l’armée des ultra-orthodoxes.

Le tribunal avait donné ensuite au gouvernement de Netanyahu jusqu’au 2 décembre pour adopter une version amendée du projet de loi régulant le recrutement au sein de l’armée.

Si un nouveau texte n’est pas adoptée, les régulations actuelles de sursis en direction des étudiants de yeshiva expireront et ces derniers seront dans l’incapacité de faire renouveler le report de leur incorporation, ce qui les rendra éligibles à la conscription.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...