Rechercher

Un Palestinien accusé d’avoir mortellement heurté un policier avec une voiture volée

Le suspect est accusé d'être entré illégalement en Israël et d'avoir conduit bien au-delà de la limite de vitesse dans une voiture volée, avec laquelle il a tué Barak Meshulam

Le policier Barak Meshulam, tué le 17 juillet 2022. (Crédit : Courtoisie)
Le policier Barak Meshulam, tué le 17 juillet 2022. (Crédit : Courtoisie)

Les procureurs ont déposé une mise en examen pour meurtre d’un Palestinien de 17 ans qui a percuté mortellement un policier à un poste de contrôle dans le centre d’Israël le mois dernier.

Le suspect est accusé d’être entré illégalement en Israël et d’avoir conduit bien au-delà de la limite de vitesse dans une voiture volée, avec laquelle il a percuté le sergent-chef Barak Meshulam.

L’acte d’accusation comprend, entre autres le chef d’accusation de meurtre aggravé, ainsi que d’entrée illégale en Israël et de conduite d’une voiture volée sans permis.

Le jeune homme de 17 ans, originaire de Ramallah, conduisait une voiture qu’il aurait volée dans les environs de Tel Aviv. La police était à ses trousses lorsqu’il a renversé un agent à un check-point situé sur la route 4, près de Raanana.

Barak Meshulam, officier de police âgé de 29 ans, avait été retrouvé gisant au sol, sans vie, selon les services de secours Magen David Adom (MDA).

Le suspect aurait alors quitté le véhicule et tenté de prendre la fuite à pied. Un hélicoptère de police a aidé la police à le localiser et à l’appréhender peu après.

En juin, le policier bénévole Amichai Carmely a été tué lorsqu’il a été renversé par une voiture à un barrage destiné au contrôle de l’ébriété des conducteurs, dans la ville de Rishon Lezion (centre).

Au début du mois de juillet, le conducteur présumé a été inculpé de plusieurs infractions, dont le meurtre avec indifférence dépravée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...