Rechercher

Un Palestinien de 80 ans serait mort après avoir été arrêté par l’armée

"Quand ce Palestinien a été libéré par les troupes, il était vivant," a indiqué l'armée israélienne qui a ouvert une enquête

Un soldat de garde sous la lumière de la jeep de l'armée à Qalqilya le 14 janvier 2016. Les véhicules que l'armée utilise pendant ces raids nocturnes sont tous blindés contre les balles, les pierres et les cocktails Molotov. (Crédit : Judah Ari Gross/Times of Israel)
Un soldat de garde sous la lumière de la jeep de l'armée à Qalqilya le 14 janvier 2016. Les véhicules que l'armée utilise pendant ces raids nocturnes sont tous blindés contre les balles, les pierres et les cocktails Molotov. (Crédit : Judah Ari Gross/Times of Israel)

Un Palestinien de 80 ans aurait été retrouvé mort mercredi matin dans un village du nord de la Cisjordanie après avoir été détenu et abandonné menotté par des soldats israéliens, selon des responsables palestiniens.

L’armée israélienne a indiqué dans un communiqué qu’une « opération antiterroriste avait été menée » dans ce village. « Une enquête initiale montre qu’un Palestinien qui avait résisté aux soldats a été arrêté puis relâché plus tard dans la nuit », poursuit le communiqué.

« La police militaire a ouvert une enquête sur les circonstances de l’incident. Les conclusions seront remises aux instances militaires pour un examen », a déclaré l’armée israélienne.

« Quand ce Palestinien a été libéré par les troupes, il était vivant », conclut l’armée.

Cette affaire survient après des heurts mardi entre des étudiants de l’université de Birzeit, près de Ramallah, et des soldats israéliens, et une attaque à la voiture-bélier ayant blessé un soldat israélien près d’une implantation.

Une unité composée de trente à quarante soldats israéliens a effectué une embuscade à 02H00 du matin (00H00 GMT) au milieu du village de Jiljiliya, au nord de Ramallah, a déclaré à l’AFP Fouad Moutee, le chef du village.

« Ils ont arrêté les voitures au milieu du village et arrêté les passagers qui étaient à l’intérieur et les ont menottés », selon Moutee.

Omar Abdalmajeed As’ad, qui rentrait chez lui après avoir rendu visite à des proches, a été arrêté, menotté, battu, abandonné dans un bâtiment en construction, et retrouvé mort aux premières heures de mercredi après le départ des soldats du village, toujours selon Moutee.

Dans un bref communiqué, le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) a confirmé ce récit, précisant que le vieil homme était mort d’une « crise cardiaque » avant son arrivée à l’hôpital.

Les forces israéliennes procèdent régulièrement à des arrestations dans les localités palestiniennes de Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...