Un Palestinien menacé de mort pour avoir sauvé des étudiants juifs
Rechercher

Un Palestinien menacé de mort pour avoir sauvé des étudiants juifs

Malgré les menaces de décapitation, Faiz Abu Hamadiah confirme que secourir les jeunes de la foule était la chose à faire

Faiz Abu Hamadia regardant par la fenêtre de sa maison à Hébron. Abu Hamadia a sauvé cinq étudiants d'une yeshiva qui sont accidentellement entrés dans la ville et sont devenus les victimes d'émeutes Palestiniennes (Crédit : Capture d'écran Deuxième chaîne)
Faiz Abu Hamadia regardant par la fenêtre de sa maison à Hébron. Abu Hamadia a sauvé cinq étudiants d'une yeshiva qui sont accidentellement entrés dans la ville et sont devenus les victimes d'émeutes Palestiniennes (Crédit : Capture d'écran Deuxième chaîne)

Faiz Abu Hamadiah de Hébron en Cisjordanie a révélé avoir reçu des menaces de mort au cours des derniers jours, depuis qu’il a abrité les cinq touristes juifs américains qui sont entrés dans la ville avec leur voiture et ont été attaqués par une foule de Palestiniens.

Dans une interview accordée à la Deuxième chaîne diffusée dimanche soir, Hamadiah a expliqué que les gens ont menacé de « brûler sa maison, ou de lui couper la tête » suite à l’incident de jeudi.

L’homme, âgé de 51 ans, a été qualifié de « héros » par l’intervieweur mais le Palestinien n’a pas accepté le compliment, en disant : « Je ne suis pas un héros, c’est ce que chaque personne aurait dû faire. Je l’ai fait parce que je suis un être humain. De tout mon cœur, je suis un homme de paix ».

Les cinq Américains, des étudiants d’une yeshiva, ont été attaqués après avoir pris la mauvaise route dans la ville cisjordanienne, alors qu’ils tentaient de rejoindre le Tombeau des Patriarches, un lieu saint vénéré par les Juifs et les Musulmans. Deux des étudiants, des résidents de Brooklyn, New York, ont été blessés lorsque des assaillants palestiniens ont attaqué leur voiture avec des pierres et des bombes incendiaires.

Les cinq jeunes hommes ont été sortis de l’émeute par Hamadiah, qui les a cachés dans sa maison jusqu’à ce que les forces de sécurité israéliennes viennent les évacuer.

Selon un article dimanche, il a fallu aux forces israéliennes plus d’une heure pour arriver.

Hamadiah a montré l’interviewer une machette qu’il « garde près de la porte », et a dit qu’il était prêt à l’utiliser contre quiconque tenterait d’entrer dans sa maison pour nuire aux élèves, même au risque de mettre en danger sa propre vie, a-t-il ajouté.

« Je craignais que… des hommes avec des masques de ski viendraient nous causer des ennuis. [Mais je savais que je les défendrais], même si cela mettait ma vie en danger et la vie de mes enfants », a précisé Hamadiah.

« Ceci est ma vision du monde », a-t-il poursuivi. « Soit vous êtes un être humain, ou vous ne le faites pas et vous n’êtes pas humain ».

Hébron est divisée entre une petite population de résidents d’implantation et une plus grande population de Palestiniens, qui contrôlent la majeure partie de la ville.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...