Un Palestinien qui tentait de lancer une bombe sur des soldats à Hébron abattu
Rechercher

Un Palestinien qui tentait de lancer une bombe sur des soldats à Hébron abattu

L’engin a explosé dans la main de l’émeutier, le tuant; l'incident survient le lendemain du décès d'un homme, abattu lors de son arrestation pour avoir jeté des cocktails Molotov

Les soldats israéliens sur le site où un Palestinien a tenté d'attaquer des militaires en ouvrant le feu et en tentant de jeter une bombe avant d'être abattu, à Hébron, le 18 mai 2021. (Crédit : Wisam Hashlamoun/FLASH90)
Les soldats israéliens sur le site où un Palestinien a tenté d'attaquer des militaires en ouvrant le feu et en tentant de jeter une bombe avant d'être abattu, à Hébron, le 18 mai 2021. (Crédit : Wisam Hashlamoun/FLASH90)

Un terroriste palestinien a tenté mardi matin d’attaquer des soldats dans la ville de Hébron en Cisjordanie, en ouvrant le feu sur des soldats avec une mitraillette et en essayant de leur lancer un cocktail Molotov, avant d’être abattu, a indiqué l’armée israélienne dans un communiqué.

L’armée israélienne a déclaré que les soldats avaient ouvert le feu et l’avaient « neutralisé », sans donner plus de détails sur son état.

Des rapports indiquent que le terroriste a été tué.

Selon des informations rapportées dans les médias israéliens, l’engin explosif s’est déclenché dans la main de l’assaillant alors qu’il tentait de le lancer sur les soldats. Tsahal a déclaré qu’il était également muni d’un couteau.

Les manifestants palestiniens utilisent des frondes pour jeter des pierres en direction des forces de sécurité israéliennes pendant des affrontements au checkpoint de Hawara, au sud de Naplouse, en Cisjordanie, le 17 mai 2021. (Crédit : JAAFAR ASHTIYEH / AFP)

La violence en Cisjordanie et à Jérusalem a augmenté depuis que les groupes terroristes dans la bande de Gaza ont commencé à tirer des salves de roquettes sur Israël, lundi dernier, au milieu des tensions israélo-palestiniennes déjà existantes, centrées sur Jérusalem et déclenchant la pire recrudescence des combats en l’espace de sept ans.

Mardi, le Hamas et le Fatah du président de l’Autorité palestinienne ont appelé à une journée de colère. Les Arabes israéliens ont eux appelé à des grèves générales afin de protester contre la politique d’Israël.

Un autre Palestinien a été abattu lundi soir par des soldats près du camp de réfugiés d’al-Aroub, à côté de la ville de Hébron en Cisjordanie, ont rapporté les médias palestiniens.

Les circonstances qui ont conduit à la mort d’Obeida Akram Jawabrah, 18 ans, ne sont toujours pas déterminées. Le site d’information Ynet a cité des sources médicales palestiniennes qui ont déclaré que Jawabrah avait été tué d’une blessure par balle à la poitrine.

Tsahal a par ailleurs indiqué que les soldats présents avaient identifié deux suspects qui lançaient des cocktails Molotov sur les voitures israéliennes circulant en sécurité, et que leur tentative d’appréhender les suspects avait dégénéré en coups de feu. Aucun autre détail n’a pour le moment été rendu public.

Quelque 23 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués par les forces israéliennes depuis le début des affrontements entre Israël et le Hamas lundi dernier. L’armée israélienne a déclaré que plusieurs tentaient de commettre des attaques terroristes, tandis que d’autres avaient été abattus par des soldats lors de violents affrontements.

Les militaires ont ajouté que lundi, en début de soirée, des coups de feu émanant d’une voiture en circulation avaient visé des soldats stationnés aux abords de Hébron, sans faire de blessés.

La scène d’une attaque à la voiture-bélier à Hawara, en Cisjordanie, le 17 mai 2021. (Capture d’écran/Kan)

Les deux incidents surviennent quelques heures après que Tsahal a déclaré qu’un assaillant avait tenté de foncer avec son véhicule dans les troupes à Huwara, dans le nord de la Cisjordanie, – heurtant un véhicule militaire. Aucun soldat n’a été blessé et l’assaillant a été arrêté, a indiqué l’armée israélienne dans un communiqué.

Dimanche, sept soldats de la police des frontières ont été blessés, dont deux modérément, lors d’une attaque à la voiture-bélier dans le quartier de Sheikh Jarrah, à Jérusalem. Selon la police, le terroriste palestinien a aussi foncé avec sa voiture dans un poste de contrôle temporaire de la police, écrasant un certain nombre d’agents.

Le terroriste, un habitant de Jérusalem-Est, a été abattu par les officiers, selon les médias.

Le quartier, déjà très tendu, a récemment connu de violents affrontements entre Palestiniens et Israéliens d’extrême droite, ainsi qu’avec les forces de police au cours des dernières semaines.

La violence a atteint son paroxysme lundi dernier lorsque le groupe terroriste du Hamas a commencé à tirer des roquettes depuis la bande de Gaza, après avoir lancé un nouvel ultimatum à Israël pour qu’il retire toutes ses forces du quartier et des alentours du mont du Temple à proximité de la Vieille Ville de Jérusalem.

Samedi soir, un Palestinien a été abattu alors qu’il tentait de commettre une attaque à la voiture-bélier près de la jonction de Dahariyya, dans le sud de la Cisjordanie, a indiqué l’armée.

Samedi aussi, les troupes de Tsahal ont ouvert le feu sur un véhicule israélien qui déviait vers eux en Cisjordanie, pensant que son accélération était une tentative d’attaque. La famille dans la voiture a déclaré qu’elle essayait de s’éloigner des pneus en feu allumés par des émeutiers palestiniens.

Vendredi, un homme a tenté de percuter puis de poignarder un soldat près de l’implantation d’Ofra en Cisjordanie. L’attaquant a été abattu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...