Un père suspecté d’avoir poignardé une étudiante arabe israélienne
Rechercher

Un père suspecté d’avoir poignardé une étudiante arabe israélienne

Plusieurs suspects arrêtés après l'agression d'une femme de 19 ans à l'université arabo-américaine de Jénine, selon la police palestinienne

L'Université arabo-américaine de Jénine. (Capture d'écran YouTube)
L'Université arabo-américaine de Jénine. (Capture d'écran YouTube)

Une étudiante arabe israélienne de 19 ans originaire de Galilée a été poignardée et gravement blessée dans les dortoirs de l’Université arabo-américaine de Jénine, en Cisjordanie, a rapporté lundi le Croissant Rouge palestinien. Son père figure parmi les suspects.

La jeune femme, originaire du village d’Uzeir, près de Nazareth en Galilée, a été emmenée dans un hôpital de Jénine.

La police palestinienne a déclaré que plusieurs suspects avaient été arrêtés. Des témoins ont déclaré au journal Haaretz que son père avait été arrêté parce qu’il était soupçonné d’avoir participé à l’agression.

Au cours des dernières années, plusieurs membres de famille ont attaqué des jeunes femmes arabes pour des crimes d’honneur présumés.

Une étudiante a dit avoir entendu des cris dans la rue depuis sa chambre dans les dortoirs de l’université. Elle a vu l’étudiante blessée s’échapper du bâtiment, criant à l’aide, et un homme qui courait derrière elle, et qui l’a attrapée. Une foule s’est rassemblée et quelques instants plus tard elle a vu l’étudiante gisant à terre dans la rue.

Les universités de Cisjordanie attirent des milliers d’Arabes israéliens et l’Université arabo-américaine de Jénine est particulièrement bien côtée.

[mappress mapid= »4621″]

Mardi soir, les autorités palestiniennes ont livré un homme arabe israélien soupçonné d’avoir poignardé sa fille à la police israélienne.

La police a annoncé que la femme du suspect a également été placée en détention. Ils comparaîtront devant un tribunal demain.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...