Un policier de l’AP blessé par l’armée à Jénine succombe à ses blessures
Rechercher

Un policier de l’AP blessé par l’armée à Jénine succombe à ses blessures

Les forces de sécurité israéliennes démolissaient une maison jeudi à Jénine lorsque des affrontements ont éclaté

Les soldats de l'armée israélienne dans le secteur de Jénine, le 3 février 2018, à la poursuite d'Ahmed Jarrar, soupçonné du meurtre du rabbin Raziel Shevach. (Crédit : Armée israélienne)
Les soldats de l'armée israélienne dans le secteur de Jénine, le 3 février 2018, à la poursuite d'Ahmed Jarrar, soupçonné du meurtre du rabbin Raziel Shevach. (Crédit : Armée israélienne)

Un policier de l’Autorité palestinienne (AP) a succombé à ses blessures jeudi, après avoir reçu des tirs de soldats israéliens à Jénine dans la matinée, a indiqué le site officiel de l’AP Wafa.

Le gouverneur de l’AP à Jénine Akram Rajoub a déclaré au Times of Israël que Tareq Badwan, âgé de 25 ans, avait été touché par des tirs de snipers israéliens alors qu’il était dans un poste de police, vêtu de son uniforme.

Des vidéos partagées sur les réseaux sociaux semblent montrer un policier de l’AP touché par une balle devant un poste de police avant qu’il s’effondre à terre.

Les forces de sécurité israéliennes démolissaient une maison jeudi à Jénine et des affrontements ont éclaté sur place.

Le porte-parole de Tsahal Hidai Zilberman a déclaré que les circonstances de l’incident n’étaient pas encore clairement établies.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...