Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Un résident arabe de Jaffa abattu par un policier hors-service après un différend

Yacoub Tukhi, 50 ans, était un militant de la coexistence "très respecté" employé par l'ambassade des États-Unis ; le policier a été arrêté et interrogé sur son geste

Un policier hors service, en short, frappant Yacoub Tukhi, coiffé d'un casque, avant de l'abattre, à Jaffa, le 12 avril 2024. (Crédit : Capture d'écran X ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Un policier hors service, en short, frappant Yacoub Tukhi, coiffé d'un casque, avant de l'abattre, à Jaffa, le 12 avril 2024. (Crédit : Capture d'écran X ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Un agent de la police des frontières qui n’était pas en service a abattu un homme arabe à Jaffa vendredi, au cours d’un différend sur la circulation qui a gravement dégénéré.

Le policier a été arrêté et fait l’objet d’une enquête.

« Yacoub Tukhi, un habitant de Jaffa bien connu et respecté, un militant social qui s’est porté volontaire au sein du service de secours du Magen David Adom (MDA) pendant de nombreuses années, a été abattu dans la rue la nuit dernière », a écrit le maire de Tel Aviv-Jaffa, Ron Huldaï, sur X samedi matin, qualifiant le meurtre « d’incident terrible qui n’aurait pas dû se produire ».

Huldaï a ajouté qu’il connaissait la famille Tukhi, dont certains membres travaillent à la mairie.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent Tukhi, vêtu d’un casque de moto et d’un uniforme d’ambulancier, gisant au sol rue Yehuda HaYamit, à Jaffa, alors que le policier, vêtu de tongs, d’un short et d’un tee-shirt, lui assène un coup à la tête. Un autre homme les sépare, puis une voiture les dissimule. Dix coups de feu sont alors entendus, et plusieurs personnes s’enfuient de la scène.

Citant la police, le site d’information Ynet a ensuite identifié le tireur comme un policier des frontières qui n’était pas en service et qui s’était battu avec la victime au sujet de « sa façon de conduire ».

Le quotidien Haaretz a cité un témoin qui a déclaré que le policier « est sorti de [son] véhicule après que la moto de l’ambulancier a quitté le trottoir en direction du passage piéton, et [le policier] a immédiatement commencé à lui donner des coups de poing ».

L’agresseur aurait ensuite frappé Tukhi si fort qu’il aurait cassé le casque de ce dernier. Tukhi a poignardé le policier avec une pointe utilisée par les ambulanciers pour déchirer les vêtements des patients.

« Lorsqu’il a brandi la pointe, nous avons compris qu’il fallait les séparer », a déclaré le témoin à Haaretz. « Personne ne savait que l’autre homme sortirait une arme et commencerait à tirer alors que l’ambulancier était poussé vers l’arrière. »

Le témoin a également déclaré que l’officier « sentait l’alcool et semblait revenir de la plage ».

Sur des images ultérieures, on voit des officiers en uniforme escorter le tireur loin de la scène, toujours en tenue civile et le visage enveloppé d’un uniforme de police, tandis que des résidents crient « tueur », ce à quoi le suspect répond en pointant son arme sur eux.

La Douzième chaîne a rapporté samedi que plusieurs dizaines de manifestants s’étaient rassemblés devant l’Institut national médico-légal (Abu Kabir) pour protester contre ce qu’Abed Sattel, un cousin de Tukhi, a décrit comme le retard pris par le Département des enquêtes internes de la police (PIID) pour transférer le corps du centre hospitalier Wolfson à Abu Kabir en vue d’une autopsie.

« Nous voulons l’enterrer aujourd’hui. Selon les lois de l’islam, l’enterrement doit se faire le plus rapidement possible », a déclaré Satel à la Douzième chaîne.

Satel a condamné ce « meurtre de sang-froid », selon la chaine publique Kann.

Abed Satel, chef de la Ligue des Arabes de Jaffa, s’adressant à la chaîne publique Kann au sujet de l’assassinat de son cousin, Yacoub Tukhi, par un policier qui n’était pas en service la veille, à Jaffa, le 13 avril 2024. (Crédit : Capture d’écran Kann ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur le droit d’auteur)

« Si nous avions réfléchi dix fois à une situation similaire, nous n’aurions pas pensé que Yacoub serait la victime d’un tel meurtre. Nous méprisons le meurtre », a déclaré Satel, qui dirige également une fondation à but non lucratif pour la communauté arabe de Jaffa.

« Nous espérons que le tribunal traduira le meurtrier en justice et le mettra derrière les barreaux », a ajouté Satel.

Zo HaDerekh, un bulletin publié par le parti communiste israélien binational, a rapporté que les dirigeants de la communauté arabe de Jaffa convoquaient une réunion d’urgence samedi soir pour discuter de l’assassinat.

La publication de gauche a déclaré que Tukhi, qui avait 50 ans, laisse derrière lui son épouse et ses deux filles. Il aurait organisé plusieurs événements sur le thème de la coexistence judéo-arabe à l’ambassade des États-Unis, où il était employé comme chauffeur.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.