Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Un responsable de la Ligue arabe : Nous avons toujours des « réserves » sur le Hezbollah

La Ligue arabe a pourtant renoncé il y a peu à qualifier cette organisation de terroriste

Un cortège funéraire porte les cercueils des terroristes du Hezbollah Mohammed Hussein Qassem et Abbas Ahmed Soror, tués par une frappe israélienne, dans le village d'Aita al-Shaab, dans le sud-Liban, le samedi 29 juin 2024. (Crédit : AP Photo/Mohammed Zaatari)
Un cortège funéraire porte les cercueils des terroristes du Hezbollah Mohammed Hussein Qassem et Abbas Ahmed Soror, tués par une frappe israélienne, dans le village d'Aita al-Shaab, dans le sud-Liban, le samedi 29 juin 2024. (Crédit : AP Photo/Mohammed Zaatari)

Hossam Zaki, secrétaire général adjoint de la Ligue arabe, a déclaré mercredi que ses récents propos, au sein du forum, revenant sur la désignation du Hezbollah comme organisation terroriste avaient été « mal interprétés ».

Samedi, Zaki avait en effet déclaré à un média égyptien que les États membres de la Ligue arabe avaient renoncé à considérer le Hezbollah comme un groupe terroriste.

Selon le journal libanais Naharnet, dans une nouvelle déclaration à la presse, il a précisé que cela « ne signifiait pas que les nombreuses réserves et objections sur les comportements, politiques, actions et positions du Hezbollah avaient cessé d’exister, que ce soit au niveau national mais aussi régional ».

Washington s’est insurgé contre la décision prise par la Ligue arabe de ne plus qualifier de terroriste le Hezbollah, qui revient en cela sur une décision adoptée en 2016 et qui, selon Naharnet, aurait été annulée l’an dernier lors du sommet de Djeddah.

« Il ne fait aucun doute que le Hezbollah demeure une organisation terroriste dangereuse et une force déstabilisatrice au Moyen-Orient », a déclaré lundi le porte-parole du Département d’État américain, Vedant Patel.

« Nous pensons que rien ne justifie de renoncer à pareille désignation, et nous continuons de conseiller les gouvernements du monde entier de désigner, interdire ou limiter les marges de manoeuvre du Hezbollah. Seize gouvernements de par le monde ont répondu à cet appel depuis 2019, et nous continuons d’y travailler. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.