Israël en guerre - Jour 285

Rechercher

Un séisme dans le nord-est de l’Iran fait quatre morts et 120 blessés

Deux individus ont été tués "par la chute de la façade" d'un immeuble alors "qu'ils prenaient la fuite", suite au tremblement de terre d'une magnitude "de près de 5" à Kashmar

Illustration : Les dégâts après le tremblement de terre qui a frappé la ville de Khoy, dans la province iranienne d'Azerbaïdjan occidental, le 29 janvier 2023. (Crédit : AFP)
Illustration : Les dégâts après le tremblement de terre qui a frappé la ville de Khoy, dans la province iranienne d'Azerbaïdjan occidental, le 29 janvier 2023. (Crédit : AFP)

Au moins quatre personnes ont été tuées et 120 autres blessées dans un séisme de magnitude de près de 5 survenu mardi dans le nord-est de l’Iran, a rapporté un média officiel.

La télévision d’État a diffusé des images d’un village touché par le tremblement de terre, montrant de nombreux bâtiments complètement détruits.

Des secouristes y déblayaient des gravats pour tenter de sauver des personnes qui se trouveraient encore coincées dessous.

Le tremblement de terre d’une magnitude « de près de 5 » a secoué à 13h24 (09h54 GMT) la ville de Kashmar (nord-est) faisant quatre morts et 120 blessés, a annoncé à la télévision d’État le gouverneur local, Hojatollah Shariatmadari.

L’Institut sismologique américain (USGS) a de son côté estimé la magnitude à 4,9, précisant que le tremblement de terre s’était produit à une profondeur de 10 km.

Le séisme a surtout endommagé des bâtiments vétustes dans des zones urbaines et rurales, a ajouté Shariatmadari.

Deux individus ont été tués « par la chute de la façade » d’un immeuble alors « qu’ils prenaient la fuite », a précisé le responsable.

Le gouverneur s’est voulu rassurant en disant que les autorités contrôlaient désormais la situation.

L’Iran se trouve à la rencontre de plusieurs plaques tectoniques et connaît une forte activité sismique.

Début 2023, un séisme de magnitude 5,9 avait fait trois morts et plus de 800 blessés dans une région montagneuse du nord-ouest du pays, près de la frontière avec la Turquie.

En juillet 2022, cinq personnes avaient été tuées et une centaine avaient été blessées après plusieurs séismes ayant à moitié détruit un village du sud du pays, non loin du détroit d’Ormuz.

En février 2020, un tremblement de terre de magnitude 5,7 avait touché le village de Habash-e Olya et tué au moins neuf personnes de l’autre côté de la frontière, en Turquie.

En décembre 2003, un séisme de magnitude 6,6 avait frappé la ville de Bam, dans le sud-est de l’Iran, faisant plus de 31 000 morts.

Le séisme le plus meurtrier jamais enregistré dans le pays, de magnitude 7,4, s’est produit en 1990, faisant 40 000 morts dans le nord du pays et 30 000 blessés. Un demi-million de personnes s’étaient alors retrouvées sans logement.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.