Un soldat de Tsahal puni pour un vol de cigarettes dans un magasin palestinien
Rechercher

Un soldat de Tsahal puni pour un vol de cigarettes dans un magasin palestinien

Le parachutiste coupable de vol à l'étalage reconnaît sa faute; l'armée dénonce « une conduite irrégulière et inacceptable » et le condamne à 2 semaines de prison

Un soldat de Tsahal vole un paquet de cigarettes dans un magasin palestinien, comme le montre les images de vidéosurveillance, le 27 décembre 2020. (Capture d'écran : Twitter)
Un soldat de Tsahal vole un paquet de cigarettes dans un magasin palestinien, comme le montre les images de vidéosurveillance, le 27 décembre 2020. (Capture d'écran : Twitter)

Un soldat de Tsahal aurait été condamné à deux semaines de prison après qu’il a été reconnu sur des images de vidéosurveillance en train de voler un paquet de cigarettes dans un magasin palestinien alors qu’il était en service.

Une vidéo enregistrée par la caméra de sécurité du magasin montre le moment où le soldat commet un vol à l’étalage et cache le paquet de cigarettes dans sa poche, selon un reportage diffusé mardi par la chaîne publique Kan.

L’incident a eu lieu dimanche soir, au cours d’opérations de recherche et d’arrestation dans le nord de la Cisjordanie. Les images ont été transmises aux officiers supérieurs du soldat, qui ont immédiatement ouvert une enquête sur cette affaire.

Le soldat a immédiatement reconnu son acte et a avoué aux officiers qu’il avait réalisé son erreur sur le coup et jeté le paquet en s’éloignant du kiosque.

https://twitter.com/kann_news/status/1343902389246586880

Le soldat a été jugé mardi par le commandant de la Brigade de parachutistes et a été condamné à deux semaines de prison militaire et à deux semaines supplémentaires de sursis. Après avoir terminé sa punition, il passera devant une commission qui décidera s’il doit ou non être démis de son poste de combattant.

En réponse à cet incident, un porte-parole de l’armée a déclaré : « C’est une conduite irrégulière et inacceptable, qui ne répond pas aux normes exigées d’un soldat de combat. L’armée israélienne condamne ce type de faute et continuera d’agir fermement et sans équivoque pour éviter de tels incidents, mener une enquête approfondie et prendre les mesures qui s’imposent le cas échéant.

Tsahal a publié jeudi des statistiques sur ses activités au cours de l’année écoulée, notamment les 2 277 arrestations en Cisjordanie, une légère baisse par rapport aux années précédentes : 2 328 en 2019, 3 173 en 2018, et 3 627 en 2017.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...