Un sous-marin israélien serait passé de Suez à la mer Rouge – média iranien
Rechercher

Un sous-marin israélien serait passé de Suez à la mer Rouge – média iranien

Des sources du régime auraient estimé qu'Israël n'a pas réussi à créer un consensus contre l'Iran après l'attaque d'un navire lié à Israël

Illustration : Un sous-marin militaire israélien navigue devant des cargos en mer Méditerranée, en Israël, le 29 septembre 2020. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)
Illustration : Un sous-marin militaire israélien navigue devant des cargos en mer Méditerranée, en Israël, le 29 septembre 2020. (Crédit : AP Photo/Ariel Schalit)

Dans un contexte de tensions navales accrues entre Israël et l’Iran, les médias d’État iraniens ont affirmé lundi qu’un sous-marin israélien de classe dauphin était entré en mer Rouge mercredi dernier via le canal de Suez, accompagné de deux cuirassés.

Selon Nour News, des sources au sein du Conseil suprême de la sécurité nationale iranienne ont confirmé le passage du sous-marin en mer Rouge, mais ont estimé qu’il s’agissait « d’un simple spectacle ».

Ces sources auraient déclaré qu’Israël n’avait « pas réussi à créer un consensus contre l’Iran » à la suite de l’attaque récente d’un navire lié à Israël au large des côtes d’Oman, mais « continue d’essayer de créer des tensions » dans la région.

Deux membres d’équipage, un Britannique et un Roumain, ont été tués lors de l’attaque du MT Mercer Street le mois dernier. Le navire est exploité par Zodiac Maritime, une société basée à Londres appartenant au magnat israélien Eyal Ofer.

L’Iran a nié toute responsabilité dans l’explosion, mais les analystes ont décrit l’opération comme faisant partie d’une guerre de l’ombre entre l’Iran et Israël.

En décembre de l’année dernière, un sous-marin israélien aurait ouvertement traversé le canal de Suez dans une démonstration de force dirigée contre l’Iran. Cette manœuvre a été approuvée par l’Égypte, selon Kan News, qui a cité des sources de renseignement arabes.

Ce sous-marin aurait fait surface et fait face au golfe Persique, qui se trouve de l’autre côté de l’Arabie saoudite. Les sources du renseignement ont déclaré que ce mouvement était destiné à « envoyer un message » à l’Iran.

Une semaine après ce rapport, le porte-parole de Tsahal, Hidai Zilberman, a déclaré au média saoudien Elaph qu’Israël suivait les mouvements iraniens dans la région et que les sous-marins israéliens « naviguaient tranquillement partout ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...