Rechercher

Un studio américain rachète un documentaire sur l’attentat à la gare de Beer Sheva

‘Death in the Terminal’ met en lumière les mauvaises décisions prises dans des moments de crise dans une restitution minute par minute de l'attentat mortel de Beer Sheva en 2015

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Images de la caméra de sécurité montrant un homme érythréen dans la station centrale d'autobus de Beer Sheva le 18 octobre, 2015. (Capture d'écran: Deuxième chaîne)
Images de la caméra de sécurité montrant un homme érythréen dans la station centrale d'autobus de Beer Sheva le 18 octobre, 2015. (Capture d'écran: Deuxième chaîne)

“Death in the Terminal”, le documentaire israélien primé qui relate l’attentat terroriste qui a eu lieu en octobre 2015 dans la gare centrale de Beer Sheva, a été racheté par Topic, un studio américain de First Look Media.

First Look Media est un groupe de presse newyorkais fondé il y a trois ans par PierreOmidyar, le créateur d’eBay. Elle a cofinancé et produit le film oscarisé Spotlight. Topic est le nouveau studio de production de la société.

Sa dernière acquisition, « Death in the Terminal » se focalise sur les 18 minutes du 18 octobre 2015 durant lesquelles un terroriste armé d’un couteau et d’un pistolet, est entré dans le terminal des bus et a tué un soldat, puis lorsque le chercheur d’asile érythréen Haftom Zarhum a été lynché, mépris pour l’un des terroristes par les passants. Zarhum a également reçu une balle de la part des agents de sécurité et a succombé à ses blessures.

Ce film est une restitution tendue, minute par minute de ces tragiques 18 minutes, qui utilise les enregistrements des caméras et des téléphones portables, ponctué par des témoignages des agents des polices, d’un vendeur de falafels, d’un ambulancier et de plusieurs passants.

Il a été réalisé par Tali Shemesh et Asaf Sudri, deux réalisateurs israéliens. Shemesh avait déjà réalisé deux films : « The Cemetery Club » et « White Gold, Black Labor », et Sudry a remporté deux Ophir pour son travail pour Rama Burstein dans “Fill the Void” et “Thirst » et a également co-produit plusieurs documentaires.

La production exécutive a été confiée à Megan Ellison et Mark Boal, et « The Death in the Terminal » a été récompensé à l’International Documentary Film Festival Award à Amsterdam ainsi qu’à la cérémonie des Ophir en Israël.

La presse a plusieurs fois présenté ce document comme un exposé de personnes qui font une mauvaise action au mauvais moment et qui perpétuent le cycle de la violence et de la vengeance, et qui pousse les spectateurs à réfléchir à ce qu’ils auraient fait dans une telle situation.

« Ce film dépeint avec force la façon dont le récit d’une histoire modifie notre vision des gens, des évènements, et même nos propres idées préconçues », explique Adam Pincus, le vice-président exécutif de First Look Media pour la programmation et le contenu.

« ‘Death in a Terminal’ est un parfait exemple de ce que nous cherchons, c’est provoquant, la réalisation est artistique et nous pousse à repenser notre vision du monde ».

La firme américaine va probablement diffuser le film via Topic plutôt qu’au cinéma, selon Hollywood Reporter.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...