Un tiers des survivants américains de la Shoah vivent dans la pauvreté
Rechercher

Un tiers des survivants américains de la Shoah vivent dans la pauvreté

Le JFNA annonce l'octroi de subventions de 2,8 millions de dollars à 30 organismes qui fournissent de l'aide aux survivants aux États-Unis

Une survivante de la Shoah montre son tatouage (Crédit : Christopher Furlong/Getty Images via JTA)
Une survivante de la Shoah montre son tatouage (Crédit : Christopher Furlong/Getty Images via JTA)

Selon une organisation humanitaire, un tiers des survivants de l’Holocauste aux États-Unis vivent toujours au seuil de pauvreté ou en dessous.

La Blue Card, qui fournit une aide financière aux survivants, a publié les statistiques avant la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste, samedi. L’an dernier, la même proportion de survivants était au seuil de pauvreté ou en deçà, selon CNN.

Le rapport de 2018 indique également que 61 % des 100 000 survivants vivant aux États-Unis vivent avec moins de 23 000 dollars par an, soit le double du seuil de pauvreté. Le revenu moyen des particuliers aux États-Unis était d’environ 31 000 dollars en 2016.

Selon Blue Card, les demandes d’aide augmentent de 20 % par an. Les trois quarts des quelque 3 000 survivants que le groupe aide ont plus de 75 ans, et a vu une augmentation de 10 % cette année des demandes d’aide aux survivants atteints du cancer.

« Pour les personnes âgées qui ont survécu aux atrocités de l’Holocauste, bon nombre d’entre elles luttent pour joindre les deux bouts face à un nombre croissant de problèmes médicaux, à l’augmentation du coût de la vie et aux difficultés à naviguer dans le système de santé », a déclaré Masha Pearl, directrice générale de Blue Card. « Le moment d’agir est venu. »

Par ailleurs, les Fédérations juives d’Amérique du Nord ont annoncé l’octroi de subventions de 2,8 millions de dollars à 30 organisations qui fournissent des services de soutien « centrés sur la personne et sur les traumatismes » aux survivants de l’Holocauste aux États-Unis.

Le JFNA, par l’intermédiaire de son « Center for Advancing Holocaust Survivor Care », distribuera 2,2 millions de dollars à 21 organismes pour de nouveaux projets et 662 500 dollars supplémentaires aux récipiendaires de l’an dernier pour soutenir les programmes en cours. Combiné aux fonds complémentaires, le financement des services aux survivants de l’Holocauste totalisera 4 millions de dollars.

Le JFNA a lancé le « Center for Advancing Holocaust Survivor Care » (Centre pour l’avancement des soins aux survivants de l’Holocauste) en 2015, à la suite d’un prix décerné par la United States Department of Health and Human Services Administration for Community Living, d’une valeur pouvant atteindre 12 millions de dollars sur cinq ans.

« Il est essentiel que nous fournissions ces services qui sauvent et améliorent la vie des survivants de l’Holocauste. Les deux dernières années de ce programme de subventions fédérales ont démontré l’impact profond que des services centrés sur la personne et axés sur les traumatismes peuvent avoir sur les survivants de l’Holocauste. Nous sommes heureux de collaborer avec le gouvernement pour améliorer ce travail », a déclaré Mark Wilf, président de l’Initiative nationale pour les survivants de l’Holocauste de la JFNA.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...