Un ultra-orthodoxe arrêté pour avoir brûlé l’effigie d’un soldat israélien
Rechercher

Un ultra-orthodoxe arrêté pour avoir brûlé l’effigie d’un soldat israélien

Le suspect a été identifié dans une vidéo de l’incident, où il incendie un mannequin habillé en soldat religieux pendant Lag BaOmer

Des Juifs ultra-orthodoxes mettent le feu à l'effigie d'un soldat israélien pendant les fêtes de Lag BaOmer, dans le quartier Mea Shearim de Jérusalem, le 13 mai 2017. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Des Juifs ultra-orthodoxes mettent le feu à l'effigie d'un soldat israélien pendant les fêtes de Lag BaOmer, dans le quartier Mea Shearim de Jérusalem, le 13 mai 2017. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Un homme ultra-orthodoxe de Jérusalem a été arrêté dimanche pour avoir brûlé l’effigie d’un soldat israélien pendant la fête de Lag BaOmer cette année, a annoncé la police.

Dans un communiqué publié lundi matin, Louba Samri, porte-parole de la police israélienne, a indiqué que le mandat d’arrestation avait été délivré pour le suspect après son identification dans une vidéo filmée dans le quartier Mea Shearim, où il tient un mannequin à taille réelle d’un soldat israélien au-dessus d’un feu, avec un long bâton.

L’effigie était habillée d’une tenue militaire, portant sur le dos le nom de l’unité d’élite Sayaret Matkal. Une barbe avait été dessinée sur le visage du mannequin, pour tenter de le faire ressembler à un soldat ultra-orthodoxe.

La foule, où se trouvaient plusieurs enfants, a applaudi quand l’effigie a pris feu.

L’incident avait eu lieu pendant la fête de Lag BaOmer, date traditionnelle de la mort du rabbin Shimon Bar Yohai, un sage du premier siècle, qui est commémorée par des fêtes et des feux de joie.

La police a précisé que le suspect sera présenté à un juge lundi après-midi.

Ces derniers mois, des extrémistes ultra-orthodoxes ont intensifié leurs protestations contre le service militaire obligatoire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...