Un virus a emporté la moitié du troupeau des « moutons de Jacob » mentionnés dans la Bible
Rechercher

Un virus a emporté la moitié du troupeau des « moutons de Jacob » mentionnés dans la Bible

Après des années de négociations pour importer cette race en Israël depuis le Canada, la moitié du cheptel de plus de 120 moutons a succombé à la fièvre catarrhale

Les moutons de Jacob en quarantaine dans le sud d'Israël le 5 décembre 2016 (Crédit : Autorisation des Amis des moutons de Jacob)
Les moutons de Jacob en quarantaine dans le sud d'Israël le 5 décembre 2016 (Crédit : Autorisation des Amis des moutons de Jacob)

Après une saga qui aura duré plusieurs années pour faire venir une race de moutons mentionnée dans la Bible depuis le Canada jusqu’en Israël, les éleveurs Gil et Jenna Lewinsky ont perdu 55 % de leurs bêtes qui ont succombé à la fièvre catharrale ovine, un virus porté par les moustiques et qui touche les têtes de bétail, a confié dimanche au Times of Israël Jenna Lewinsky.

Le bilan total des animaux décédés s’élève à des douzaines, le troupeau arrivé en Israël s’élevant à plus de 120 moutons.

Faire venir les moutons du Canada en Israël a nécessité des négociations diplomatiques entre les deux pays, Israël n’autorisant pas généralement l’importation de bétail en raison de la crainte des virus, dont celui de la fièvre catarrhale.

Tous ces « moutons de Jacob » avaient reçu un certificat de bonne santé avant de quitter le Canada au cours d’une opération par avion qui avait coûté 80 000 dollars. Le troupeau avait connu une mise en quarantaine houleuse lors de son arrivée au sein de l’Etat juif.

Jenna Lewinsky a expliqué que le couple était « dévasté » par ces morts. « Tous les moutons ont été touchés mais seule la moitié a été capable de survivre », a-t-elle dit. « Cela a été dur parce que nous adorions chacun de nos moutons ».

Les éleveurs avaient espéré lancer une ferme pédagogique pour fêter cette race des moutons de Jacob, dont les origines peuvent être génétiquement analysées comme remontant au Moyen Orient, il y a environ 5 000 ans. Ces moutons se caractérisaient par des « taches particulières » et c’est ce type d’ovins que Jacob aurait ramené de Laban dans le chapitre 30 du livre de la Genèse.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...