Une attaque terroriste prévue pour Yom HaAtsmaout déjouée par l’armée
Rechercher

Une attaque terroriste prévue pour Yom HaAtsmaout déjouée par l’armée

Les inspecteurs ont découvert un « puissant engin explosif » dans un camion à un poste de contrôle de Cisjordanie ; Liberman jure de « chasser les bâtards »

Illustration: Les agents de la police des frontières gardent un poste de contrôle en Cisjordanie le 26 janvier 2017 (Crédit : Wisam Hashlamoun / Flash90)
Illustration: Les agents de la police des frontières gardent un poste de contrôle en Cisjordanie le 26 janvier 2017 (Crédit : Wisam Hashlamoun / Flash90)

Les responsables ont annoncé qu’une attaque terroriste à grande échelle prévue pour le Jour de l’Indépendance avait été évitée après que les responsables de la sécurité ont arrêté un Palestinien à un poste de contrôle dans le nord de la Cisjordanie mercredi avec en sa possession un « puissant engin explosif » caché dans son camion.

Le camion a été arrêté au point de passage de Reihan par des inspecteurs de sécurité, qui ont découvert qu’il transportait également des marchandises destinées à être utilisées dans les implantations israéliennes et la bombe cachée « dans son toit », a indiqué le ministère de la Défense.

Les démineurs de la police ont été envoyés pour désamorcer la bombe, selon le communiqué.

Le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, a salué la « vigilance et le professionnalisme » du personnel de l’Autorité chargée des points de passage, qui « ont conduit à la découverte d’un engin explosif et à contrecarrer une attaque terroriste à grande échelle lors du 70ème anniversaire de notre Indépendance ».

« Nous allons pourchasser les bâtards qui ont planifié de nuire à notre célébration », a-t-il écrit sur Twitter, promettant de rapidement mettre la main sur les responsables et de les traduire en justice.

Erez Zidon, chef de l’Autorité des points de contrôle du ministère de la Défense, s’est déclaré « fier des inspecteurs qui ont agi exactement comme nous l’attendions, en identifiant d’abord le camion suspect puis en identifiant la tentative de contrebande, qui s’est révélée être un engin explosif, probablement pour une attaque terroriste prévue pendant le Jour de l’Indépendance. »

Le ministre de la Défense, Avigdor Liberman, arrive à la réunion hebdomadaire du cabinet du Premier ministre à Jérusalem, le 11 avril 2018. (Crédit : Yoav Ari Dudkevitc / Flash90)

Plus tôt dans la journée de mercredi, la police a arrêté un Palestinien au poste de contrôle de Qalandiya au nord de Jérusalem après qu’une fouille au corps a mené à la découverte d’un couteau sur sa personne. L’homme de 32 ans, un habitant de Gaza qui semblait avoir vécu en Cisjordanie, a été interrogé par la police. Selon les responsables, lors de son interrogatoire initial, il a admis qu’il avait prévu de mener une attaque à l’arme blanche.

De grandes parties de la Cisjordanie sont bouclées jusqu’à jeudi à minuit pendant les célébrations du Jour du Souvenir et du 70ème anniversaire de l’Indépendance d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...