Une députée israélienne va avoir un enfant avec son ami homosexuel
Rechercher

Une députée israélienne va avoir un enfant avec son ami homosexuel

" Je révèle tout ça pour inspirer d’autres femmes, pour leur donner la force de ne pas abandonner l'idée d’avoir des enfants, même si elles n’ont pas de partenaires," a déclaré Meirav Ben-Ari

La députée  Meirav Ben-Ari à la Knesset en février 2016 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
La députée Meirav Ben-Ari à la Knesset en février 2016 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Une députée du parti Koulanou, Meirav Ben-Ari, a annoncé avant Rosh Hashana qu’elle allait devenir mère. Cette annonce, qui peut paraitre somme toute banale, ne l’est pas pour cette députée célibataire qui a décidé d’avoir un enfant avec son meilleur ami homosexuel, rapporte Ynet.

« Je ne veux pas déclencher une rumeur, avec des gens qui se demandent comment une femme célibataire à la Knesset est soudainement enceinte. Alors, j’ose l’affirmer : je suis enceinte et tout va bien. Je ne suis pas la première députée à tomber enceinte, mais je suis la première députée à être enceinte de son ami homosexuel tout en n’étant pas mariée, » a déclaré la députée.

Dans un entretien avec Ynet, Meirav Ben-Ari confesse que sa carrière professionnelle a pu jouer un rôle au détriment de ses relations amoureuses. « D’un côté, en un an et demi je me suis débrouillée pour faire passer 3 lois. D’un autre coté, des fois je me dis que si j’avais un mari et des enfants, j’investirais plus pour moi-même ».

Meirav Ben-Ari, 41 ans, est arrivée à la conclusion que le temps passe. Elle souhaitait avancer dans la vie seule ou en couple et surtout elle ne voulait pas rater sa chance d’être mère. Elle a alors eu l’idée d’avoir un enfant avec Ofir, un ami homosexuel qui a répondu favorablement. Son ami est de son côté en couple avec un autre homme.

« Nous avançons dans la vie avec ce rêve de rencontrer un chevalier, de tomber amoureuse et marcher au coucher du soleil ensemble. D’avoir un enfant avec une maman et un papa et un mariage. Mais à un moment il faut se réveiller et réaliser que les chevaliers peuvent se trouver qu’à la télévision. »

« Je révèle tout ça pour inspirer et donner du courage à d’autres femmes, pour leur donner la force de ne pas abandonner d’avoir des enfants, même si elles n’ont pas de partenaires, » a ajouté Meirav Ben-Ari.

D’autre part, cette dernière a déclaré toujours croire en l’amour et souhaite se mettre en couple. Elle ne souhaitait simplement pas attendre plus longtemps, notamment du fait de « son horloge biologique ». « Mais j’attends toujours le jour où je rencontrerai un partenaire avec qui je pourrais créer un foyer. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...