Une élue belge d’extrême droite fleurit la tombe d’un soldat SS
Rechercher

Une élue belge d’extrême droite fleurit la tombe d’un soldat SS

Carrera Neefs s’est rendu sur la tombe de Willem Heubel, Néerlandais qui s'est engagé dans les rangs SS pendant la Seconde Guerre mondiale

Carrera Neefs, élue belge d’extrême droite, sur la tombe d'un soldat SS au cimetière militaire d'Yssenstein (Pays-Bas), le 11 novembre 2020. (Crédit : Carrera Neefs / Instagram)
Carrera Neefs, élue belge d’extrême droite, sur la tombe d'un soldat SS au cimetière militaire d'Yssenstein (Pays-Bas), le 11 novembre 2020. (Crédit : Carrera Neefs / Instagram)

Une conseillère communale de Wuustwezel, en province d’Anvers, élue en 2018 sur une liste N-VA (droite) depuis passée dans les rangs du Vlaams Belang (extrême droite) a fleuri la tombe d’un soldat SS le 11 novembre dernier, jour de l’Armistice de la Première Guerre mondiale.

Carrera Neefs s’est rendu sur la tombe de Willem Heubel, Néerlandais qui s’est engagé dans les rangs SS pendant la Seconde Guerre mondiale, au cimetière militaire d’Yssenstein (Pays-Bas), avant de publier une photo de son geste sur les réseaux sociaux, suscitant de nombreux commentaires. Elle a depuis supprimé la publication.

Le parti d’extrême droite s’est dit embarrassé, précisant que l’élue avait été sollicitée par un parent du soldat qui se trouvait dans l’incapacité d’aller fleurir la tombe.

Le porte-parole du parti a ajouté que l’intention de l’élue « n’était ni d’affirmer quoi que ce soit à travers ce geste, ni de blesser », a rapporté le journal La Libre.

« Malgré les belles paroles du président (du Vlaams Belang) Tom Van Grieken, il semble qu’il y ait pas mal de pourriture sous la surface », a commenté le député Michael Freilich (N-VA). « Tant que son parti ne passera pas le balai dans ses rangs et tous ses collaborateurs et mandataires au crible, ce genre de chose se reproduira. On dirait qu’il n’est plus question de tolérance zéro contre le racisme et l’antisémitisme. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...