Une étudiante américaine affirme qu’Anne Frank n’est pas morte dans un camp nazi
Rechercher

Une étudiante américaine affirme qu’Anne Frank n’est pas morte dans un camp nazi

Le site progressiste NowThis a retiré une partie de la vidéo dans laquelle l'étudiante affirme que la jeune juive néerlandaise est morte du typhus

Becca Lewis, de l'université George Washington, dans une vidéo du groupe progressiste américain NowThis publiée en janvier 2020. (Crédit : NowThis/Twitter via JTA)
Becca Lewis, de l'université George Washington, dans une vidéo du groupe progressiste américain NowThis publiée en janvier 2020. (Crédit : NowThis/Twitter via JTA)

JTA — Le site d’information progressiste américain NowThis a retiré un passage d’une vidéo dans laquelle une étudiante de l’université George Washington affirmait que l’adolescente Anne Frank, qui avait tenu un journal intime pendant la Shoah, n’était pas morte dans un camp de concentration.

La vidéo de six minutes sur le décret signé le mois dernier par le président américain Donald Trump, qui ordonne une application « ferme » de la protection des droits civiques existants pour les Juifs dans les universités, reprochait à Trump de « définir ce qui est et ce qui n’est pas juif », et affirmait que c’était une « manière voilée de faire taire les voix palestiniennes » s’élevant contre Israël. Selon ce décret, les agresseurs ciblent les Juifs, car ils les perçoivent comme une race ou comme ayant une identité nationale commune.

Becca Lewis, qui se dit juive, fait cette fausse déclaration dans la vidéo sur Anne Frank alors qu’elle s’entretient avec deux étudiants palestiniens dans cette université de Washington. Ils portent autour du cou des keffiehs à carreaux noir et blanc, une coiffe arabe traditionnelle, portée comme symbole du nationalisme palestinien.

« Que se passera-t-il s’il y a une autre Shoah ? Eh bien, nous voyons ce qui se passe. Nous voyons des gens mourir à la frontière par manque de soins médicaux. C’est ainsi qu’Anne Frank est morte. Elle n’est pas morte dans un camp de concentration, elle est morte du typhus », dit Lewis dans le passage maintenant supprimé. La vidéo originale peut être visionnée ici.

Anne Frank est morte dans le camp de concentration de Bergen-Belsen en février ou mars 1945, probablement du typhus.

NowThis a tweeté un lien vers la vidéo vendredi, quelques jours après la mise en ligne de l’originale, accompagné du message : « CORRECTION : nous avons supprimé un passage de cette vidéo dans lequel l’oratrice a fait une erreur au sujet de la mort d’Anne Frank. Ces étudiants juifs et palestiniens s’élèvent contre Trump pour avoir assimilé l’antisionisme à l’antisémitisme dans son décret sur le judaïsme ».

Les critiques ont qualifié l’étudiante de négationniste de la Shoah et estimé que sa déclaration aurait dû être conservée afin de jeter le doute sur la véracité de ses autres propos.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...