Une firme agrotechnologique découvre les marqueurs contre un virus de la tomate
Rechercher

Une firme agrotechnologique découvre les marqueurs contre un virus de la tomate

TomaTech annonce une "avancée majeure" dans la lutte contre le virus du fruit rugueux brun de la tomate ; la découverte permettra de fabriquer des fruits plus résistants

Des tomates emballées dans du plastique (Crédit : DutchScenery/ iStock/Getty)
Des tomates emballées dans du plastique (Crédit : DutchScenery/ iStock/Getty)

La société israélienne d’agro-technologie TomaTech, Ltd. a déclaré lundi qu’elle avait fait une « avancée majeure » dans la lutte contre un virus de la tomate qui cause des milliards de dollars de dommages aux fruits.

La société, qui associe la technologie moléculaire à des techniques de sélection pour créer des variétés de tomates nouvelles et résistantes, a déclaré avoir identifié des marqueurs d’ADN dans la tomate qui peuvent induire une résistance au virus du fruit rugueux brun de la tomate (ToBRFV).

Cette découverte permettra d’accélérer la sélection et la commercialisation de variétés de tomates non-OGM à haute résistance, a déclaré la société dans un communiqué. TomaTech a déposé un brevet provisoire pour ces marqueurs, a précisé la société.

Le virus du fruit rugueux brun de la tomate (ToBRFV) a été observé pour la première fois en Israël et en Jordanie en 2014 et s’est rapidement propagé depuis. Les principaux hôtes de ce virus végétal sont les tomates et les poivrons. Le virus provoque une déformation des feuilles, et des taches brunes et ridées sur les fruits. Les épidémies peuvent être vives et rendre les fruits endommagés invendables.

Illustration fournie par TomaTech de tomates sensibles au virus du fruit rugueux brun de la tomate (ToBRFV) (en haut) et résistantes au virus (en bas) (Autorisation)

La découverte des marqueurs d’ADN fait suite à « des années d’efforts intensifs en matière de recherche et développement », a déclaré Ofer Ben Zvi, PDG de TomaTech. « Cette découverte nous permettra de développer rapidement un portefeuille complet de variétés de tomates résistantes en vue d’une introduction mondiale et profitera aux producteurs et à l’ensemble de la chaîne de valeur, en assurant une chaîne d’approvisionnement cohérente tout en réduisant les coûts de production. »

Le virus ToBRFV a « fait des ravages » dans les plantations de tomates en intérieur dans le monde entier, affectant un large éventail de tomates, des tomates cerises sucrées aux grosses tomates cœur de bœuf, a déclaré la société. Les épidémies ont submergé les serres en Amérique du Nord, en Europe et au Moyen-Orient et se propagent à d’autres régions.

L’apparition du ToBRFV sur les cultures commerciales de tomates « présente une menace substantielle pour les producteurs de tomates et pour l’ensemble de la chaîne de valeur dans le monde, en causant de graves dommages aux variétés commerciales. Elle a déjà entraîné des pertes de rendement colossales, allant de 30 % de pertes à la dévastation de cultures entières », indique le communiqué.

En raison de la capacité du virus à se propager rapidement par transmission mécanique, en particulier dans le cadre de pratiques de production intenses, des protocoles d’hygiène ont été imposés, qui obligent les agriculteurs à porter un équipement de protection complet et à isoler totalement les serres infectées par le virus.

TomaTech a ciblé la résistance au virus comme l’un de ses principaux objectifs de recherche et développement et travaille intensivement depuis 2017 pour développer de nouvelles sources de résistance.

« Nous avons développé un système de dépistage avancé très efficace basé sur l’inoculation contrôlée et la technologie moléculaire, où nous avons testé en permanence des dizaines de milliers de plants de tomates dans les conditions les plus sévères », a déclaré Favi Vidavski, le président et chef de la recherche et développement de la firme. « Nous avons fait une percée il y a un an avec la découverte de marqueurs d’ADN spécifiques qui se sont avérés essentiels pour nous aider à isoler, identifier et introduire des gènes résistants au ToBRFV, que nous avons croisés dans nos principales variétés commerciales de tomates. »

TomaTech a déjà introduit un portefeuille de tomates commerciales résistantes au ToBRFV qui sont disponibles pour ses clients, a déclaré Vidavsky. Ces tomates présentent une résistance intermédiaire au virus, et l’entreprise espère atteindre des niveaux de résistance encore plus élevés dans un avenir proche, selon le communiqué.

L’innovation de TomaTech peut être appliquée à une gamme complète de variétés de tomates dans tous les segments et peut être adaptée aux serres chauffées et non chauffées, a déclaré la société.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...