Une Israélienne remporte l’or en natation aux Jeux olympiques de la jeunesse
Rechercher

Une Israélienne remporte l’or en natation aux Jeux olympiques de la jeunesse

Anastasia Gorbenko, 15 ans, a établi un nouveau record au 200 mètres-4 nages féminin

Anastasia Gorbenko, 15 ans, médaillée d'or au 22 mètres 4 nages des Jeux Olympiques pour la Jeunesse à Buenos Aires, le 7 octobre 2018. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Anastasia Gorbenko, 15 ans, médaillée d'or au 22 mètres 4 nages des Jeux Olympiques pour la Jeunesse à Buenos Aires, le 7 octobre 2018. (Crédit : capture d'écran YouTube)

BUENOS AIRES, Argentine — Israël a entamé sa première journée aux Jeux olympiques de la jeunesse de 2018 en Argentine, avec une médaille d’or en natation.

Anastasia Gorbenko, 15 ans, a remporté la médaille d’or aux 200 mètres-4 nages féminin dimanche, en créant un record israélien de 2:12.88.

L’hymne national israélien de l’Hatikva a retenti autour du bassin pendant la cérémonie de remise des médailles. Gorbenko était entourée sur le podium par la médaillée d’argent serbe Anja Crevar et la médaillée de bronze française Cyrielle Duhamel.

L’Israélienne en compétition, qui a affronté des concurrents ayant jusqu’à 3 ans de plus qu’elles, participera à trois autres courses.

Les Jeux olympiques de la jeunesse de 2018 se tiendront à Buenos Aires jusqu’au 18 octobre.
Dix-neuf athlètes israéliens sont en compétition – 12 hommes et 7 femmes – et ils devraient rencontrer la jeunesse juive locale et visiter les sites d’attaques terroristes de la capitale argentine. Ils participent en gymnastique, en athlétisme, en judo, taekwondo, natation, triathlon et voile.

Après la première semaine de compétition, les sportifs israéliens prendront part à une journée d’activités au centre communautaire Hacoaj et au club sportif financé par la fédération juive argentine pour les sports et les centres sociaux communautaires, le FACCMA. Hacoaj a été fondé en 1935 en tant que premier club d’aviron juif du pays.

Après les Jeux, la délégation israélienne visitera les quartiers généraux de l’AMIA à Buenos Aires, qui ont été reconstruits après l’attentat de 1994, qui avait fait 85 morts et des centaines de blessés.

L’équipe rejoindra l’ambassadeur israélien, Ilan Sztulman, pour visiter le site de l’ambassade israélienne, où 29 personnes ont été tuées dans l’attentat de 1992.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...