Une jeune ado juive retrouvée pendue dans un bâtiment de Manchester
Rechercher

Une jeune ado juive retrouvée pendue dans un bâtiment de Manchester

Le corps de Sarah Goldman, âgée de 16 ans, a été découvert dans un bâtiment désaffecté ; un homme a été arrêté avant d'être libéré sous caution

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Des policiers britanniques (Crédit : Wikimedia Commons)
Des policiers britanniques (Crédit : Wikimedia Commons)

Lundi, une adolescente juive de 16 ans a été retrouvée pendue dans un immeuble délabré de Manchester, dans le nord de l’Angleterre.

C’est un de ses proches qui a retrouvé la jeune Sarah Goldman dans le bâtiment du secteur de Brookside Drive, peu après sa disparition, rapportait mardi le quotidien local Manchester Evening News.

La police a arrêté un homme de 41 ans soupçonné du meurtre, avant de libérer sous caution un peu plus tard.

Sarah Goldman était une élève de l’école juive orthodoxe King David High.

La police avait été informée qu’elle avait été vue pour la dernière fois à 5 h 30 lundi matin, quand elle a dit à ses parents qu’elle allait à l’école plus tôt pour utiliser la salle de sport.

À 9 h 25 le même jour, la police apprenait la nouvelle de sa disparition. Vingt minutes plus tard, un deuxième appel téléphonique leur indiquait qu’elle avait été retrouvée morte.

Son domicile familial situé dans le quartier de Prestwich, qui compte une forte communauté juive, se trouve près de l’édifice où elle a été retrouvée.

La police reste « ouverte » à toutes les pistes, a-t-elle fait savoir.

La chef de la police du Grand Manchester, Caroline Hemmingway, a déclaré que « nous enquêtons actuellement sur la mort d’une adolescente de 16 ans à Kersal. Notre priorité n°1 est de découvrir les circonstances de son décès. »

« Nous avons arrêté un homme en lien avec la mort de l’adolescente, cependant, nous restons ouverts à toutes les pistes et nous allons toutes les explorer », a-t-elle ajouté.

« L’enquête n’en est qu’à ses débuts et la scène de crime reste toujours interdite d’accès. »

« Nous essayons de reconstituer les pièces du puzzle et de donner à la famille de la victime les réponses qu’elle mérite. »

L’école de la jeune fille s’est exprimée dans un communiqué : « Sarah était une élève charmante, brillante, intelligente et bien élevée. Elle manquera grandement à tout le monde à l’école ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...