Une jeune femme tuée dans une collision sur la Route 90
Rechercher

Une jeune femme tuée dans une collision sur la Route 90

La conductrice, âgée d'une vingtaine d'années a été déclarée morte sur place ; elle est la troisième victime sur cette route depuis le début du mois

Une voiture accidentée après un accident meurtrier sur la Route 90, le 2 août 2019 (Crédit : Police israélienne)
Une voiture accidentée après un accident meurtrier sur la Route 90, le 2 août 2019 (Crédit : Police israélienne)

Une femme âgée d’une vingtaine d’années a été tuée mercredi matin dans la collision entre sa voiture et un camion sur la Route 90, à l’est de la Cisjordanie.

Les membres du Magen David Adom ont prononcé son décès sur place, près de l’implantation d’Argaman.

Le chauffeur du camion a été légèrement blessé. Des images montrent la voiture écrasée entre le camion et la glissière de sécurité.

La police a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de l’accident.

La Route 90, qui est la plus longue d’Israël, relie la frontière occidentale d’Israël, depuis Metula et le nord d’Eilat, dans le sud du pays. La majeure partie de la route est vétuste et ne compte qu’une voie dans chaque direction, sans glissière de sécurité pour les séparer. Sa taille et ses caractéristiques en ont fait l’une des routes les plus meurtrières du pays.

De nombreux accidents mortels ces dernières années ont suscité des appels en faveur d’une amélioration significative de la sécurité sur la route, qui traverse également la Cisjordanie.

Trois personnes ont été tuées sur l’autoroute depuis le début du mois, selon Or Yarok, un lobby non gouvernemental pour la sécurité routière. Au cours des dix dernières années, 125 personnes ont trouvé la mort sur cette route selon le groupe, qui s’appuie sur les chiffres communiqués par l’Autorité nationale de la sécurité routière.

Vingt-deux personnes ont péri dans des accidents de la route en Israël depuis le début de l’année, selon l’Autorité nationale de la sécurité routière.

L’année 2019 a été marquée par un pic de mortalité routière. 355 personnes ont été tuées contre 316 l’année précédente, selon le ministère des Transports.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...