Une Juive néerlandaise ayant sauvé des enfants de la Shoah s’éteint à 96 ans
Rechercher

Une Juive néerlandaise ayant sauvé des enfants de la Shoah s’éteint à 96 ans

Betty Goudsmit-Oudkerk était le dernier membre vivant d'une petite équipe de sauveteurs qui a mis en sécurité des enfants juifs d'un séminaire religieux protestant à Amsterdam

Betty Goudsmit-Oudkerk (Capture écran/YouTube)
Betty Goudsmit-Oudkerk (Capture écran/YouTube)

AMSTERDAM (JTA) – Betty Goudsmit-Oudkerk, une femme juive néerlandaise qui a sauvé des centaines d’enfants juifs de la Shoah, est décédée à l’âge de 96 ans.

Betty Goudsmit-Oudkerk, qui s’est éteinte dimanche, était le dernier membre vivant de la petite équipe de sauveteurs qui a mis en sécurité pendant plusieurs mois des enfants juifs d’un séminaire religieux protestant d’Amsterdam, rapporte le quotidien néerlandais Het Parool.

Le séminaire, qui était dirigé par feu Johan van Hulst, jouxtait un centre d’internement que les nazis avaient créé pour les enfants juifs en face du centre de concentration du Hollandsche Schouwburg où leurs parents étaient détenus.

À 17 ans, Betty Goudsmit-Oudkerk a été autorisée à s’occuper des enfants emprisonnés. Avec l’aide du directeur du Hollandsche Schouwburg, Walter Süskind, elle a contribué au transfert de centaines d’enfants vers Johan van Hulst et son équipe.

Pendant des décennies, elle avait refusé de parler publiquement de son rôle dans l’opération de sauvetage. Elle a finalement accepté d’être interviewée pour un livre sur elle il y a plusieurs années. Le livre en néerlandais a été publié en 2016 et s’intitule « Betty : un gardien d’enfants juifs dans la Résistance ».

L’ancien séminaire et le Hollandsche Schouwburg font maintenant partie du quartier culturel juif d’Amsterdam, qui regroupe plusieurs sites du patrimoine juif. En 2022, un musée de la Shoah de 27 millions d’euros devrait ouvrir dans le bâtiment qui abritait le séminaire.

Emile Schrijver, le directeur du quartier culturel juif, a présenté ses condoléances à la famille de Goudsmit-Oudkerk dans une déclaration, la qualifiant de « véritable héroïne ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...