Une ONG cherche à mettre fin à l’interdiction du pain durant Pessah dans les hôpitaux
Rechercher

Une ONG cherche à mettre fin à l’interdiction du pain durant Pessah dans les hôpitaux

Adalah estime que l'interdiction religieuse de consommer du pain levé pendant Pessah s'impose de fait aux arabes israéliens

Etalages de pain. Illustration. (Crédit : Jessica Steinberg/Times of Israël)
Etalages de pain. Illustration. (Crédit : Jessica Steinberg/Times of Israël)

Un groupe de défense des droits arabes a indiqué qu’il prévoyait de déposer un recours juridique pour protester contre l’interdiction d’apporter des produits à base de levain dans les hôpitaux israéliens pendant Pessah.

Dans un communiqué publié jeudi, Adalah – un groupe juridique défendant les droits des minorités arabes en Israël a affirmé que l’interdiction oblige les Arabes israéliens à adhérer à la loi religieuse juive, qui interdit la consommation de pain levé pendant Pessah.

Adalah a ajouté que c’était la troisième année consécutive que l’organisation cherchait à faire supprimer l’interdiction.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...