Israël en guerre - Jour 200

Rechercher

Une présentatrice de CNN s’excuse d’avoir qualifié l’attentat contre les Dee de « tirs »

Le rabbin Leo Dee a rejeté les excuses de la journaliste pour lui avoir causé "une douleur supplémentaire", les qualifiant de "trop peu, trop tard" - six semaines après les faits

Christiane Amanpour lors d'un panel de l'émission "Amanpour and Co." pendant le  TCA Summer Press à Beverly Hills, en Californie, le 30 juillet 2018. (Crédit : Richard Shotwell/Invision/AP)
Christiane Amanpour lors d'un panel de l'émission "Amanpour and Co." pendant le TCA Summer Press à Beverly Hills, en Californie, le 30 juillet 2018. (Crédit : Richard Shotwell/Invision/AP)

La présentatrice de CNN, Christiane Amanpour, s’est excusée à l’antenne lundi soir pour les commentaires incorrects qu’elle a faits il y a six semaines au sujet des meurtres de trois israélo-britanniques lors d’un attentat terroriste perpétré le mois dernier.

Le 10 avril, Amanpour a qualifié de « tirs » l’attentat terroriste palestinien qui a coûté la vie à Lucy Dee et à ses filles Maia et Rina Dee, lors d’une interview avec le Premier ministre de l’Autorité palestinienne Mohammad Shtayyeh.

Les trois femmes circulaient sur une autoroute début avril lorsque deux terroristes liés au Hamas ont ouvert le feu sur leur véhicule, les tuant.

Le commentaire d’Amanpour est passé largement inaperçu jusqu’à ce que Honest Reporting, une ONG qui « surveille les médias pour détecter les préjugés contre Israël », attire l’attention sur la remarque et lance une campagne sur Twitter demandant à la journaliste de s’excuser pour sa mauvaise interprétation de l’attaque.

Suite à cette campagne, la célèbre présentatrice de CNN et reporter de guerre a présenté des excuses publiques et privées à la famille Dee.

« Au cours de cette interview en direct, je me suis mal exprimée et j’ai dit qu’elles avaient été tuées par des tirs, au lieu de dire qu’elles avaient été victimes d’une fusillade », a déclaré Amanpour sur CNN lundi soir. « J’ai écrit au rabbin Dee pour m’excuser et m’assurer qu’il sache que nous nous excusons pour toute la peine que cela a pu lui causer.

Le rabbin Leo Dee, époux de Lucy et père de Maia et Rena, a déclaré mardi qu’il n’acceptait pas les excuses d’Amanpour.

« Trop peu, trop tard, je ne les accepte pas », a déclaré Leo Dee à la Douzième chaîne. « Ce n’est pas seulement cela « , a-t-il ajouté, accusant CNN de partialité systématique dans sa couverture du conflit israélo-palestinien.

« Ils établissent des équivalences morales entre nous et les terroristes », a-t-il dénoncé. « Ils continuent à le faire et n’ont pas l’intention d’arrêter de le faire… c’est à cela que nous avons affaire. »

Leo Dee avait auparavant menacé de poursuivre CNN et Amanpour pour avoir mal interprété l’attaque terroriste au cours de laquelle sa femme et ses deux filles ont été tuées.

De gauche à droite : Lucy Dee, avec ses filles Rina et Maia. Elles sont mortes toutes les trois après une fusillade terroriste en Cisjordanie le 7 avril 2023. (Autorisation)

Lucy Dee, 48 ans, et ses filles Maia Dee, 20 ans, et Rina Dee, 15 ans, ont été tuées après que des terroristes palestiniens ont ouvert le feu sur la voiture dans laquelle elles se trouvaient alors qu’elles circulaient dans le nord de la vallée du Jourdain, le 7 avril. Les filles ont été été tuées sur le coup, tandis que Lucy a été transportée d’urgence à l’hôpital dans un état critique, mais est décédée trois jours plus tard.

La famille, qui a immigré du Royaume-Uni il y a neuf ans, possède la double nationalité.

Lֿe rabbin Leo Dee lors d’une conférence de presse, à Efrat, le 10 avril 2023. (Crédit : Oren Ben Hakoon/Flash90)

Au début du mois, les deux Palestiniens accusés d’avoir perpétré l’attentat ont été abattus par les troupes israéliennes lors d’un raid dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie.

Amanpour a été critiquée par le passé pour sa couverture du conflit israélo-palestinien, notamment pour avoir dit que Haïfa se trouvait en Cisjordanie et pour s’être disputée avec le Premier ministre de l’époque, Naftali Bennett, au sujet de sa description des affrontements sur le mont du Temple.

En 2020, des responsables israéliens lui ont demandé de s’excuser pour avoir comparé l’administration Trump à la Nuit de Cristal, le pogrom nazi contre les Juifs en Allemagne en 1938.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.