L’aviation israélienne cible le Hamas après des tirs de roquettes
Rechercher

L’aviation israélienne cible le Hamas après des tirs de roquettes

Pour la deuxième attaque de la semaine, les terroristes ont dirigé leurs projectiles vers la région d’Eshkol ; aucun blessé ni dégât à déplorer

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Une roquette tirée depuis la bande de Gaza vers Israël, vue depuis le sud de la frontière entre Israël et Gaza, le 10 juillet 2014. (Crédit : AFP/Jack Guez)
Une roquette tirée depuis la bande de Gaza vers Israël, vue depuis le sud de la frontière entre Israël et Gaza, le 10 juillet 2014. (Crédit : AFP/Jack Guez)

Trois roquettes tirées par des terroristes de la bande de Gaza ont atteri dans un terrain vague du sud d’Israël, dans la région d’Eshkol.

Il s’agit de la deuxième attaque en trois jours.

L’armée a confirmé que ses dispositifs ont repéré le lancement du premier projectile en direction d’Israël, mais le point d’impact précis n’a pas encore été trouvé. De même que pour le deuxième.

Aucun blessé ni dégât n’a été signalé.

Les sirènes d’alarme n’ont pas été déclenchées pour les deux premiers tirs, probablement parce que les roquettes ont pris la direction d’une région non peuplée. La sirène a retenti pour le troisième tir, en fin d’après-midi.

C’est la cinquième roquette lancée sur le territoire israélien en moins d’une semaine. D’autres tentatives se sont soldées par un échec, et les roquettes n’ont pas traversé la frontière et ont atterri à Gaza.

L’armée israélienne aurait ensuite mené mercredi des frappes de représailles contre des cibles du Hamas à Gaza, ont fait savoir les médias en hébreu, en riposte au premier tir de roquette lancé vers Israël depuis l’enclave palestinienne en début d’après-midi.

Selon des informations, l’armée a ciblé ses avants-postes du groupe terroriste situés à proximité de Khan Younis, dans le sud de la bande.

Puis, l’armée a bombardé dans la nuit des positions du mouvement terroriste palestinien du Hamas dans la bande de Gaza après des tirs de roquettes en provenance de l’enclave palestinienne, a indiqué jeudi l’armée israélienne.

« En réponse aux roquettes tirées en direction du sud d’Israël, l’aviation a visé des infrastructures terroristes dans la bande de Gaza », a-t-elle précisé dans un communiqué, sans donner de précisions sur sa cible.

La zone visée par à l’est de la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, était inhabitée, selon des sources de sécurité palestiniennes à Gaza.

La presse israélienne évoque elle la possibilité qu’Israël visait des tunnels destinés à mener des attaques.

Au moins 20 roquettes ou obus de mortier ont été tirés depuis l’annonce le 6 décembre de la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...