Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

Une start-up israélienne lève 50 M de $ pour s’étendre en Europe et au Japon

NoTraffic affirme que son système de gestion du trafic basé sur l'IA suit les données en direct des usagers de la route pour réduire la congestion jusqu'à 50 %

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

La plateforme de gestion du trafic autonome plug-and-play de NoTraffic exploite l'intelligence artificielle et l'informatique pour transformer les intersections urbaines en un hub unique connecté au cloud. (Autorisation)
La plateforme de gestion du trafic autonome plug-and-play de NoTraffic exploite l'intelligence artificielle et l'informatique pour transformer les intersections urbaines en un hub unique connecté au cloud. (Autorisation)

La start-up israélienne NoTraffic, qui développe une plateforme de gestion du trafic basée sur l’intelligence artificielle (IA), a levé 50 millions de dollars dans le cadre d’un tour de table de série B, qu’elle utilisera pour étendre sa présence sur les marchés européens et japonais.

Le tour de table a été mené par M&G Investments, assureur et gestionnaire d’actifs basé à Londres, avec la participation du fonds d’investissement suédois VNV Global et d’UMC Capital, la branche de capital-risque du fabricant de puces taïwanais United Microelectronics Corp.

Des investisseurs actuels, dont Grove Ventures, société de capital-risque en phase de démarrage, Vektor Partners, Next Gear Ventures, North First Ventures, Meitav Investment House, Alchimia Investments et TMG, se sont également joints à l’opération. Cette nouvelle levée de fonds porte à 75,5 millions de dollars le total des fonds levés par NoTraffic à ce jour.

Fondée en 2017 par le PDG Tal Kreisler, le directeur technique Uriel Katz et le vice-président R&D Or Sela, NoTraffic a entrepris d’innover dans la technologie de gestion des feux de circulation vieille de plus d’un siècle dans le but de réduire les embouteillages, de prévenir les collisions et de réduire les émissions de carbone.

La start-up a développé un système autonome de gestion du trafic qui utilise des algorithmes d’IA et des capteurs intelligents connectés au cloud pour suivre le mouvement routier dans les villes et mieux contrôler et hiérarchiser le flux pour tous les types de transport – voitures, vélos, bus, piétons – aux intersections urbaines. La plateforme de gestion du trafic autonome plug-and-play (PnP) peut être installée en deux heures et réduit la congestion et le temps de trajet jusqu’à 50 %, selon la société.

« Tout comme les téléphones portables ont perturbé la ligne fixe de leur entreprise, c’est l’AppStore d’Apple qui a ouvert la porte à une vaste gamme de nouvelles applications, de nouveaux modèles commerciaux et de nouveaux pools de revenus. La plateforme SaaS de NoTraffic est conçue pour créer de la même manière des informations et des fonctionnalités uniques qui peuvent être fournies de manière flexible aux parties prenantes sans modifier l’infrastructure », a déclaré Kreisler. « Ce financement est une nouvelle étape dans notre mission de révolutionner la façon dont le trafic est géré aujourd’hui et permet à la prochaine génération de services de mobilité avancés d’aider à mieux adapter notre infrastructure à l’essor des véhicules autonomes. »

L’équipe NoTraffic. (Crédit : Hadar Golan)

Le nouveau cycle de financement sera utilisé pour augmenter la production, la R&D et les ventes, et étendre le déploiement de sa plateforme sur de nouveaux marchés mondiaux, notamment le Japon, l’Italie, l’Allemagne et le Royaume-Uni, a déclaré la start-up.

NoTraffic travaille avec un réseau de partenaires et de distributeurs, dont les départements des transports locaux et nationaux pour gérer le trafic en temps réel. Sa plateforme de signalisation routière alimentée par l’IA est actuellement déployée dans plusieurs villes et États d’Amérique du Nord, notamment en Californie, au Texas, en Pennsylvanie, au Colorado, en Géorgie et à Vancouver. La start-up a des bureaux à Tel Aviv, Palo Alto et Phoenix et travaille avec des entreprises de premier plan, notamment Apple, Microsoft, Amazon, Rivian, Ford, Pfizer et Nvidia.

« NoTraffic résout des problèmes urbains de longue date tout en prenant simultanément des mesures essentielles pour préparer les routes à une ère de véhicules connectés et autonomes », a déclaré Carl Vine, gestionnaire de portefeuille chez M&G Investments.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.