Une statue géante de Soleimani dévoilée par le Hezbollah à proximité d’Israël
Rechercher

Une statue géante de Soleimani dévoilée par le Hezbollah à proximité d’Israël

La statue du général iranien, tué dans un frappe aérienne américaine, pointe vers Israël en référence au projet du Hezbollah de conquérir la Galilée

Une statue du commandant militaire iranienne assassiné Qassem Soleimani, dévoilée le 15 février 2020 dans le village libanais de Maroun al-Ras. (Capture d'écran: Twitter)
Une statue du commandant militaire iranienne assassiné Qassem Soleimani, dévoilée le 15 février 2020 dans le village libanais de Maroun al-Ras. (Capture d'écran: Twitter)

Une statue géante du général iranien Qassem Soleimani, éliminé le mois dernier dans une frappe américaine, a été dévoilée samedi dans le sud Liban, à proximité de la frontière avec Israël.

La statue du militaire assassiné de la force al-Qods a été érigée dans le village frontalier de Maroun al-Ras par des membres du groupe terroriste du Hezbollah, soutenu par l’Iran.

Le statut se dresse au somment d’un monument créé dans le cadre d’un « musée de la résistance ».

Le doigt de Soleimani pointe vers Israël, une référence apparente au projet du Hezbollah de conquérir le région de Galilée et au rôle clef joué par la force al-Qods dans les préparatifs du groupe terroriste pour une potentielle confrontation miliaire avec l’Etat juif.

Dans une vidéo qui circule en ligne, on peut voir des membres du Hezbollah exulter alors que l’on dévoile la statue, à côté d’un drapeau palestinien.

Soleimani, en tant que chef de la force al-Qods des Gardiens de la Révolution, supervisait les opérations militaires étrangères iraniennes en Irak et en Syrie.

Soleimani et huit autres personnes ont été tuées le 3 janvier dans une frappe de drone à proximité de l’aéroport international de Bagdad.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...