Une synagogue de la région de Boston vandalisée
Rechercher

Une synagogue de la région de Boston vandalisée

Des symboles non identifiés ont été tagués sur la grande étoile de David ornant l'entrée du Temple Sinai à Sharon, près de Boston

Capture écran de la synagogue Sinai à Sharon dans le Massachusetts, États-Unis. (Google Maps)
Capture écran de la synagogue Sinai à Sharon dans le Massachusetts, États-Unis. (Google Maps)

BOSTON — Le site d’une synagogue des environs de Boston a été vandalisé au début du week-end.

Les fidèles du Temple Sinai à Sharon, situé à environ 40 kilomètres au sud de Boston, ont découvert des tags de symboles non identifiés sur la grande étoile de David ornant le trottoir près de l’entrée de la synagogue à leur arrivée pour les offices de Shabbat vendredi soir.

La police de Sharon a ouvert une enquête.

Deux traces similaires de substance liquide collante ont été retrouvées sur les sols situés de part et d’autre de l’édifice, a fait savoir la police sur sa page Facebook où elle a également publié des photos des actes de vandalisme.

La ville compte une population juive assez importante et abrite plusieurs synagogues.

« Bien que ces marques aient été facilement effacées à l’aide d’eau et de savon, elles resteront sûrement gravées dans nos esprits et dans nos cœurs », a déploré la présidente de la synagogue, Cindi Crutchfield, dans un courriel adressé aux membres de sa congrégation et transmis à la Jewish Telegraphic Agency.

Cindi Crutchfield a proposé à ces derniers le soutien du clergé, ainsi que celui de professionnels de santé mentale membres du temple.

There will be a special service this Sunday evening September 29 at 6:30 at the Jewish Synagogue in Racine near the…

פורסם על ידי ‏‎Racine Interfaith Coalition (RIC)‎‏ ב- יום שני, 23 בספטמבר 2019

Dans un courriel antérieur, Rabbi Joseph Meszler a encouragé les fidèles à participer aux offices et au programme de la synagogue prévus ce week-end.

« Nous partagerons une prière appelant à la force face à l’adversité : Am Yisrael Chai – le peuple juif vit », a assuré le rabbin. « Il ne s’agit pas que d’un chant de bravoure, mais aussi de l’affirmation que nous devons continuer à vivre nos vies pleinement, sans crainte ».

Interrogé par JTA, Robert Trestan, le directeur de l’Anti-Defamation League (ADL) en Nouvelle-Angleterre, a indiqué : « Les synagogues sont de plus en plus victimes des antisémites qui propagent leur message de haine des Juifs ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...