Une synagogue de Washington devient un sanctuaire pour les réfugiés
Rechercher

Une synagogue de Washington devient un sanctuaire pour les réfugiés

La congrégation reconstructionniste du Temple Beth Hatfiloh s'engage à "participer à des actions incluant la protection physique" en faveur des immigrants

Le temple Beth Hatfiloh de la congrégation reconstructionniste à Olympie, Washington, États-Unis. (Capture d'écran : Google Street View)
Le temple Beth Hatfiloh de la congrégation reconstructionniste à Olympie, Washington, États-Unis. (Capture d'écran : Google Street View)

Une synagogue américaine à Olympie, (Washington) est devenue un abri pour les réfugiés.

Le Temple Beth Hatfiloh, une congrégation reconstructionniste comptant quelque 175 familles membres, a annoncé mercredi soir qu’elle est devenue une congrégation sanctuaire, travaillant en collaboration avec d’autres communautés religieuses régionales et organisations de défense des droits des immigrants.

« Pour soutenir les droits des immigrants, la congrégation s’engage à participer à des actions allant jusqu’au sanctuaire physique », a déclaré la synagogue dans un communiqué.

Le rabbin de la synagogue, Seth Goldstein, a déclaré lors d’une cérémonie d’ouverture mercredi soir que sa congrégation travaillait sur le projet depuis des mois.

Les agents de l’immigration et des douanes américaines ont placé en détention plus de 1 600 immigrants sans papiers dans l’État de Washington, a rapporté la chaîne d’information locale KIRO 7.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...