Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

USA: le transfert à Smotrich des pouvoirs en Cisjordanie est un pas vers l’annexion

Un responsable de l'administration Biden met en garde contre une décision de Netanyahu sur l'application de l'accord de coalition privant la Défense de pouvoirs essentiels

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Le leader du parti HaTzionout HaDatit, le député Bezalel Smotrich, au centre, et des membres de son parti, dans l'implantation d'Efrat en Cisjordanie, le 26 octobre 2022. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)
Le leader du parti HaTzionout HaDatit, le député Bezalel Smotrich, au centre, et des membres de son parti, dans l'implantation d'Efrat en Cisjordanie, le 26 octobre 2022. (Crédit : Gershon Elinson/Flash90)

Un haut responsable américain en visite a exhorté le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu à ne pas poursuivre le projet de transfert de pouvoirs clés du ministère de la Défense dans les territoires de Cisjordanie au ministre des Finances d’extrême droite Bezalel Smotrich, soulignant que cette mesure serait considérée comme un pas vers l’annexion, a déclaré jeudi un responsable au fait de la question.

Le transfert de l’autorité sur le Coordinateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) et sur l’Administration civile – deux organes du ministère de la Défense chargés d’autoriser l’implantation, de légaliser les avant-postes et de donner le feu vert aux démolitions de maisons palestiniennes – figurait dans l’accord de coalition que le Likud de Netanyahu a signé avec le parti HaTzionout HaDatit de Smotrich.

La semaine dernière, la secrétaire d’État adjointe américaine chargée des affaires du Proche-Orient, Barbara Leaf, a déconseillé aux conseillers principaux de Netanyahu de procéder à ce transfert, selon un responsable au courant de la question, confirmant une information du site d’information Walla.

Les critiques ont vivement dénoncé la décision de transférer ces pouvoirs supplémentaires à Smotrich, affirmant qu’elle équivaudrait à une annexion de facto de la zone C, car elle autoriserait les citoyens israéliens de Cisjordanie à être administrés par un organisme civil, et non militaire, comme c’est le cas pour les Palestiniens.

L’administration Biden semble adhérer à cette position, un porte-parole du département d’État a déclaré en réponse à la publication de Walla que les États-Unis s’opposent à toute « action unilatérale » qui compromettrait la solution à deux États, y compris l’application de la loi civile israélienne en Cisjordanie.

Le transfert de pouvoirs à Smotrich n’a pas encore été effectué et le ministre de la Défense du Likud, Yoav Gallant, s’est empressé de rejeter le projet, affirmant que le pouvoir de décision ultime devait être maintenu au sein de son cabinet. Ce désaccord a conduit à une impasse le mois dernier, lorsque Gallant a donné son accord pour la démolition d’un avant-poste illégal. La démolition des structures qui avaient été érigées pendant la nuit par de jeunes militants nationalistes religieux a eu lieu, même après que Smotrich a envoyé l’ordre au commandant de l’administration civile de cesser l’opération, prouvant ainsi que Gallant détient encore le contrôle.

La vice-secrétaire d’État au Moyen-Orient Barbara Leaf, à gauche, rencontre le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas au bureau de ce dernier à Ramallah, le 11 juin 2022. (Crédit : State Department/Twitter)

Netanyahu a tenu par la suite une réunion avec Gallant et Smotrich au cours de laquelle ce dernier a exigé que l’accord de coalition soit respecté. Gallant, qui bénéficie du soutien de l’establishment de la défense pour sa part, a souligné qu’il n’avait pas participé aux négociations.

Mais, se trouvant à la tête d’un parti suffisamment important pour faire tomber le gouvernement, en plus d’avoir le contrôle du Trésor, Smotrich pourrait bien avoir plus de poids que Gallant.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.