Vaccin Moderna en Israël: Le 1er lot pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer
Rechercher

Vaccin Moderna en Israël: Le 1er lot pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer

Benjamin Netanyahu a confirmé la première livraison des vaccins américains, attendue pour jeudi

Un vaccin Moderna contre la COVID-19 tenu par un infirmier à Boston, dans le Massachusetts, le 30 décembre 2020. (Crédit Elise Amendola/AP)
Un vaccin Moderna contre la COVID-19 tenu par un infirmier à Boston, dans le Massachusetts, le 30 décembre 2020. (Crédit Elise Amendola/AP)

La société américaine de biotechnologie Moderna va livrer un premier lot de vaccins contre le coronavirus à Israël jeudi, a déclaré mercredi le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Il n’a pas donné de chiffres, mais des médias ont indiqué qu’entre 100 000 et 150 000 doses arriveront dans la première livraison, et que quelque 300 000 seront livrées d’ici le début de la semaine prochaine.

Netanyahu a déclaré que les vaccins donneront la priorité « aux personnes qui ne peuvent pas venir dans les caisses de santé et à celles mises en quarantaine dans les maisons qui ne peuvent pas venir sur les lieux de vaccination », a déclaré Netanyahu, peut-être en raison du fait que le vaccin de Moderna nécessite des conditions de refroidissement moins rigoureuses que le vaccin de Pfizer, qui a été utilisé jusqu’à présent dans le cadre du programme de vaccination d’Israël.

Le vaccin de Pfizer doit être conservé à moins 70 degrés, tandis que celui de Moderna doit être conservé à -20C et peut survivre jusqu’à 30 jours dans un réfrigérateur ordinaire.

L’arrivée du vaccin de la firme américaine a fait l’objet d’informations contradictoires ces derniers jours. La semaine dernière, des reportages ont indiqué que Moderna enverrait un million de vaccins à Israël dans la semaine à venir – ce que le ministère de la Santé a refusé de confirmer.

L’entrée d’un bâtiment de Moderna, le 18 mai 2020, à Cambridge, Massachusetts. (Crédit : AP / Bill Sikes)

Puis, lundi, la société a déclaré qu’elle commencerait à livrer des doses ce mois-ci, une affirmation confirmée par le directeur général du ministère israélien de la Santé, Chezy Levy.

Mais le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, a déclaré plus tard que les premiers lots n’arriveraient pas en Israël avant deux mois. Il a déclaré qu’Israël serait « heureux » si Moderna commençait à expédier des vaccins en Israël plus tôt, mais a souligné que les fonctionnaires du ministère n’avaient aucune indication que c’était le cas. La raison de cette divergence n’est pas claire.

Moderna a déclaré lundi qu’Israël avait commandé 6 millions de doses du vaccin, assez pour inoculer 3 millions de personnes. La firme du Massachusetts devait initialement commencer les livraisons à Israël en mars.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...