Rechercher

Vaccination : Les joueurs de hockey russes interdits d’entrée en Israël

Un important match amical qui devait fêter les 30 ans de relations entre les deux pays serait annulé - 17 joueurs ayant été vaccinés contre la COVID il y a trop longtemps

Le ministre des Sports russe de l'époque,  Vyacheslav Fetisov, à gauche, pendant un match amical des "légendes du Hockey d'URSS" contre l'équipe des 'World Stars' à Moscou, le 28 janvier 2006. (Crédit : Ivan Sekretarev/AP/File)
Le ministre des Sports russe de l'époque, Vyacheslav Fetisov, à gauche, pendant un match amical des "légendes du Hockey d'URSS" contre l'équipe des 'World Stars' à Moscou, le 28 janvier 2006. (Crédit : Ivan Sekretarev/AP/File)

De nombreux membres d’une équipe de joueurs de hockey russes qui devaient prendre part à un match amical des « légendes » du sport pour célébrer le trentième anniversaire des liens diplomatiques entre Jérusalem et Moscou ont été interdits d’entrée sur le territoire israélien en raison de problèmes liés à la vaccination contre la COVID-19, a fait savoir la Douzième chaîne, lundi.

Le match, qui devait se dérouler jeudi, pourrait être annulé, a précisé la chaîne.

Dans cette délégation russe, constituée de 36 personnes – 24 joueurs et 12 assistants – l’ancien joueur Vyacheslav Fetisov, deux fois médaillé d’or et devenu ambassadeur de bonne volonté sur les problématiques liées au climat aux Nations unies. Dans le cadre de leur visite, la délégation russe devait faire la promotion des questions environnementales.

Dimanche, la commission interministérielle chargée des dérogations – un panel décidant de l’entrée sur le territoire des personnes qui ne répondent pas aux critères exigés au regard des restrictions imposées dans le cadre de la pandémie – a statué que 17 joueurs ne pourraient pas se rendre au sein de l’État juif, dont Fetisov.

La décision de la commission a été liée à la validité des vaccins reçus par les joueurs, selon la chaîne qui a précisé qu’ils avaient été vaccinés il y a trop longtemps.

Lev Ganin, de l’organisation à but non-lucratif ASCEND qui avait organisé ce match, a dit dans un communiqué que cette décision allait nuire à l’image internationale de l’État juif sur la scène mondiale.

« Nous regrettons beaucoup la décision prise par la commission », a commenté Ganin. « Cette décision de ne pas les laisser entrer en Israël n’aura pas un impact positif sur nos relations publiques dans le monde ».

Ganin a ajouté qu’il était en contact avec le ministre du Tourisme Yoel Razvozov et avec l’ambassadeur russe en Israël et qu’il espérait qu’ « une solution sera trouvée pour dissiper le malaise qui nous agite tous ».

Il a noté que certains délégués russes avaient récemment assisté à la conférence sur le climat de l’ONU qui avait été organisée à Glasgow, en Écosse, et qu’ils n’avaient eu aucune difficulté à entrer au Royaume-Uni. Ganin a expliqué qu’il avait informé la commission du fait que les Russes étaient prêts à se soumettre à tous les tests nécessaires pour entrer dans le pays « mais nous nous sommes heurtés à un refus – un refus peu clair qui va entraîner des dégâts non-nécessaires pour l’image d’Israël ».

En plus de leur participation au match, les Russes devaient rencontrer de jeunes joueurs de hockey sur glace israéliens et prendre part à une cérémonie fêtant trois décennies de relations entre les deux pays, qui est organisée à l’université Ben-Gurion de Beer Sheva.

Lundi, le ministre du Tourisme a indiqué qu’il n’autoriserait pas encore l’entrée en Israël des touristes ayant été immunisés à l’aide du vaccin russe contre le coronavirus Sputnik V.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...