Vague de chaleur : Les feux majoritairement interdits lors de Lag BaOmer
Rechercher

Vague de chaleur : Les feux majoritairement interdits lors de Lag BaOmer

Cette interdiction sera en vigueur mardi dès huit heures du matin et applicable jusqu'au dimanche 2 mai à 20 heures ; l'allumage de feux sera soumis à des règles strictes

Le grand rabbin séfarade de Jérusalem, le rabbin Shlomo Amar, près d'un feu de joie lors des célébrations de la fête juive de Lag BaOmer au mont Meron, dans le nord d'Israël, le 11 mai 2020. (David Cohen/Flash90)
Le grand rabbin séfarade de Jérusalem, le rabbin Shlomo Amar, près d'un feu de joie lors des célébrations de la fête juive de Lag BaOmer au mont Meron, dans le nord d'Israël, le 11 mai 2020. (David Cohen/Flash90)

Alors que la fête de Lag BaOmer aura lieu à la fin de la semaine, les services de secours et d’incendie israéliens ont interdit les feux de joie en raison des conditions météorologiques.

Cette interdiction sera en vigueur mardi dès huit heures du matin et applicable jusqu’au dimanche 2 mai à 20 heures.

Les feux de joie ne pourront être allumés que sur des sites spécialement désignés dans les villes et les villages ayant reçu l’approbation préalable des autorités ; dans les secteurs du sud de la Route 25, dans le sud d’Israël, et sur le site de pèlerinage de Meron.

Ces dispositions ont été adoptées alors que l’État juif devrait connaître une vague de chaleur majeure.

Lag BaOmer, qui commencera jeudi soir cette année, est devenu une fête importante de la tradition mystique juive. Elle marquerait le jour de la mort de Shimon Bar Yochai, et la date anniversaire du premier transfert de l’œuvre mystique juive majeure, le Zohar. Elle célèbre également la fin d’une période de deuil mineure, reconnaissant la mort de milliers d’étudiants du rabbin Akiva dans une épidémie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...